Bébé mort à Dieppe : le père l'a oublié dans sa voiture

Bébé mort à Dieppe : le père l'a oublié dans sa voiture

FAITS DIVERS
DirectLCI
ENQUETE - Le nourrisson, âgé de six mois, est mort déshydraté après avoir été oublié pendant de longues heures dans la voiture familiale. Son père va être poursuivi pour homicide involontaire.

Il est resté pendant quatre heures dans le véhicule en plein soleil. Un bébé de six mois, oublié par son père à l'arrière d'une voiture, a été retrouvé mort déshydraté jeudi à Dieppe, en Seine-Maritime. Le père va être poursuivi pour "homicide involontaire", a indiqué vendredi le procureur de la ville.

Le père, un ingénieur âgé de 35 ans travaillant à son domicile, devait conduire sa femme à son travail à 14 heures, déposer le petit Gaël à la crèche non loin de là, et retourner le chercher à 18 heures, a expliqué le procureur. "Il est déjà en retard car il doit être à son poste de travail à 14 heures. Il s'aperçoit que l'enfant est endormi et décide de rentrer à son domicile", a-t-elle indiqué. "Vers 18 heures sa femme l'appelle, lui disant 'n'oublie pas d'aller chercher le petit'", d'après le procureur. Mais plongé dans son travail, le père a oublié le nourrisson dans le véhicule, en pleine chaleur.

Oublié par son père "stressé"

L'homme reprend alors le volant, sans voir l'enfant à l'arrière, et se rend à la crèche de "l'Ours Brun" où on lui répond que l'enfant n'a pas été vu de l'après-midi. "Il s'affole, il remonte dans son véhicule en se demandant 'où est l'enfant' et c'est alors que deux agents de sécurité lui signalent la présence du bébé à l'arrière", a-t-elle ajouté. A leur arrivée sur place, les sapeurs-pompiers n'ont pu que constater le décès de l'enfant.

"Totalement effondré, il ne s'explique pas comment il a pu oublier son enfant, il met en avant un stress professionnel, disant qu'il traverse actuellement des difficultés à son travail", a indiqué la représentante du parquet. Hospitalisé temporairement, le père était toujours en garde à vue vendredi. Il sera poursuivi pour homicide involontaire. Selon le site Normandie-actu , son expertise psychiatrique a été demandée par la justice, ainsi qu'un examen médico-légal du corps du bébé.

Sur le même sujet

Lire et commenter