Belfort : un lycée évacué après une alerte à la bombe

FAITS DIVERS

FAITS DIVERS - Environ 2 000 personnes, dont 1700 élèves, ont été évacuées ce lundi 8 février au matin au lycée Follereau de Belfort après un appel signalant la présence d'une bombe dans l'établissement, rapporte "l'Est Républicain". Une alerte qui rappelle les (fausses) menaces à l'encontre de lycées parisiens fin janvier.

L'alerte a été donnée ce matin aux alentours de 9 heures. Ce lundi 8 février, "un appel malveillant signalant la présence d'un engin explosif" au lycée Follereau de Belfort a entraîné l'évacuation d'environ 2.000 personnes, dont 1.700 élèves, rapporte L'Est Républicain

De nouvelles (fausses) menaces

Pour fouiller les 16 bâtiments du plus important établissement du département, un important dispositif policier a été déployé dans la matinée, notamment une équipe cynophile et des démineurs. Vers 11 heures, les externes ont ensuite été renvoyés chez eux, poursuit le quotidien . Ce qui n'est pas sans rappeler les fausses alertes des dernières semaines. 

En effet, depuis la mi janvier, ce type de (fausses) menaces se multiplient. Fin janvier, après un lycée de Compiègne plusieurs établissements parisiens ont par exemple été évacués. Derrière ces fausses alertes à la bombe, un groupe de hackers internationaux "Evacuation squad" est soupçonné de vouloir faire "sauter les cours" et "distraire la police" en Europe et aux Etats-Unis, expliquions-nous. Jeudi dernier, c'est le collège Camille-Claudel de Montreux-Château qui avait connu une pareille alerte à la bombe après deux appels malveillants.

EN SAVOIR+
>>  Alerte à la bombe : un lycée de Compiègne évacué après des menaces sur Internet
>>  Paris : alerte à la bombe dans plusieurs lycées
>>  Environ 2 000 personnes, dont plus de 1700 élèves, ont été évacuées ce 8 février lundi au matin, dans un lycée de Belfort après un appel signalant la présence d'une bombe dans l'établissement.

 

Lire et commenter