Bergerac : un homme poignardé à mort, quatre suspects mis en examen

Bergerac : un homme poignardé à mort, quatre suspects mis en examen

FAIT DIVERS – Quatre personnes, soupçonnées d’avoir poignardé à mort un homme dans le centre-ville de Bergerac (Dordogne), ont été mis en examen pour meurtre. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime avait demandé à un groupe de jeunes devant chez elle de faire moins de bruit.

Ils sont soupçonnés d’avoir poignardé à mort un homme dans la rue dimanche matin à Bergerac (Dordogne). Quatre hommes, âgés de 20 à 22 ans, ont été mis en examen pour meurtre, a indiqué le parquet de Périgueux mercredi. Un cinquième individu a été également déféré devant le juge mercredi après-midi en vue de sa mise en examen pour "meurtre et de son placement en détention provisoire".

Les faits se sont déroulés dimanche au petit matin en plein centre-ville de Bergerac, près du domicile de la victime. Selon les premiers éléments de l'enquête, cet homme de 35 ans aurait demandé à un groupe de jeunes de faire moins de bruit et aurait été pris à partie. Le jeune homme aurait été victime de plusieurs coups de couteau. 

Ils nient leur participation au meurtre

D'après France Bleu Périgord, il est décédé quelques heures plus tard des suites de ses blessures. Durant leur garde à vue, quatre des cinq suspects ont reconnu leur présence près des lieux du crime mais ont nié toute participation au meurtre. 

Deux des mis en examen ont été placés sous mandat de dépôt, les deux autres, qui pouvaient justifier d'un hébergement hors Dordogne, sous contrôle judiciaire. Il leur est interdit de séjourner dans le département, a précisé le parquet à l’AFP. Deux d'entre eux avaient déjà été condamnés par la justice pour violences aggravées. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 300.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations en France

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.