Besançon : un détenu s'évade lors d'une sortie en vélo

Besançon : un détenu s'évade lors d'une sortie en vélo

DirectLCI
DOUBS - Un détenu de la maison d'arrêt de Besançon s'est échappé lors d'une sortie en vélo alors qu'il aurait été encadré avec d'autres détenus par un moniteur sportif. Une évasion qui intervient dans un contexte de polémiques autour des permissions de sortie accordées aux prisonniers.

Un détenu s'est évadé mercredi au cours d'une permission de sortie dans le Doubs. L'homme, qui purgeait une peine d'un an de prison à la maison d'arrêt de Besançon pour trafic de stupéfiants, participait en fin d'après-midi à une balade en vélo, rapporte jeudi BFMTV. Il était accompagné dans le cadre de cette activité par quatre autres détenus et encadré par un moniteur sportif, selon une source proche du dossier citée par la chaîne d'information. Ce dernier se trouvait à une dizaine de kilomètres de la prison lorsqu'il s'est échappé dans la commune d'Avanne-Aveney.

Un dispositif de recherches a été déployé pour retrouver le détenu d'origine belge et âgé de 52 ans. Libérable en avril prochain, il avait été arrêté l'été dernier avec une cargaison de 11 kilos de cannabis, précise L'Est Républicain. Selon BFMTV , l'individu devait être prochainement extradé vers la Belgique pour une autre affaire de cannabis.

Les permissions de sortie en question

Cette évasion intervient après d'autres cas récents, dont celle d'un trafiquant de drogues au sérieux pedigree, incarcéré à Fresnes, qui a profité d'une permission de sortie pour se rendre à une compétition de boxe dans le Lot-et-Garonne pour s'enfuir. Un autre détenu de la prison du Val-de-Marne, qui s'était évadé il y a un mois après son arrivée au CHU du Kremlin-Bicêtre, a été interpellé à Marseille, a-t-on appris mercredi.

Surtout, la polémique enfle depuis la fusillade qui a grièvement blessé un policier et coûté la vie à un braqueur lundi sur l'Ile Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ce dernier, braqueur multirécidiviste, n'avait jamais regagné la prison fin mai après avoir obtenu une autorisation de sortie qui suscite la polémique.

EN SAVOIR +
>>
Braquage à Saint-Ouen : une permission qui pose questions
>>  Braquage à Saint-Ouen : "A bout", les policiers somment Taubira de s'expliquer  
>> Braquage à Saint-Ouen : un des malfaiteurs s'était radicalisé en prison
>> Braquage en Seine-Saint-Denis : un policier gravement blessé

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter