Béthune : il tue ses deux enfants avant de se suicider

FAITS DIVERS
DirectLCI
Faits-divers - Un homme âgé de 45 ans a tué ses deux enfants de 9 et 13 ans avant de se donner la mort, samedi à Béthune. Le père de famille, en instance de divorce, ne supportait pas la perspective de la séparation.

Un terrible drame familial s'est joué, samedi, dans une maison de la rue de Lille à Béthune. Stéphane Jakobczyk, un père de famille âgé de 45 ans, a tué ses deux enfants avant de se pendre. Les trois corps ont été découverts dans l'après-midi par sa sœur, une conseillère municipale de Béthune qui l'hébergeait pendant son instance de divorce.

A l'intérieur du domicile, un garçon de 13 ans et une fille de 9 ans ont été retrouvés sur un lit, tués de plusieurs coups de couteau. Leur père, quant à lui, a été retrouvé pendu dans le grenier de l'habitation. Rapidement intervenus sur place, les pompiers n'ont pu que constater les décès. Selon les premiers éléments, le drame se serait noué samedi en début de journée.

Plusieurs tentatives de suicide

Avant de se suicider, Stéphane Jakobczyk a écrit une lettre pour tenter de justifier son geste. Dans ce courrier de plusieurs pages, retrouvé sur les lieux du drame, le père de famille qui était en instance de divorce, a expliqué ne pas supporter la perspective d'une séparation. Il ressort des premiers éléments de l'enquête que le quadragénaire était très dépressif et avait déjà tenté de mettre fin à ses jours à plusieurs reprises.

Une autopsie doit être pratiquée sur les trois corps afin de faire la lumière sur les circonstances exactes du drame. Un examen qui permettra notamment de savoir si les enfants ont été endormis avant d'être tués par leur père.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter