Collision entre un TER et un bus scolaire : qu'est-ce que le "plan blanc" déclenché par les autorités ?

DÉCRYPTAGE - Le plan blanc constitue un "dispositif de crise". Chaque établissement de santé, qu'il soit public ou privé, doit se doter d'un plan blanc, pour gérer mes situations de crise dans les hôpitaux. Il a été déclenché ce jeudi après un accident ferroviaire avec un bus scolaire à Millas, près de Perpignan.

Le dispositif n'avait plus été en application depuis l'attentat de Nice le 14 juillet 2016. Le "plan blanc" a été déclenché ce jeudi suite à une collision "grave" entre un train express régional et un bus scolaire, dans la commune de Millas, près de Perpignan. Un bilan provisoire fait été de 4 enfants morts et de 24 blessés : 21 collégiens dans le bus et 3 autres dans le train. Le chiffre de 7 blessés graves est par ailleurs aussi avancé. Mais que signifie concrètement le "plan blanc" ? 


Mis en place dans la loi depuis 2004, ce plan spécifique d'urgence sanitaire et de crise, "un dispositif de crise", sert à planifier la mise en œuvre rapide et rationnelle des moyens humains et matériels en cas d'afflux de patients ou de victimes. Tout établissement de santé, quel que soit son statut, dispose d'un plan blanc complété par le plan blanc élargi.

Avant même les attentats qui ont ensanglanté la France en 2015, le plan blanc a déjà été déclenché par le passé, pour faire face à des épidémies de grippe et de gastro-entérite. Le dispositif offre la possibilité de déployer le plus de personnel possible et de rendre disponibles certains services pour des besoins liés à l'urgence. Et de fait, d'ouvrir des lits supplémentaires, de renforcer ponctuellement les équipes de professionnels de santé dans les établissements en difficulté. Tous les professionnels d'un établissement, qu'ils soient administratifs, médecins, soignants ou personnels techniques, sont impliqués.

En somme, la mise en alerte des hôpitaux, services d'urgence et de tout le dispositif de santé publique s'effectue dans divers cas : l'accueil massif de victimes non contaminées, la prise en charge de nombreux patients après un phénomène climatique, la gestion d'une épidémie ou pandémie sur le territoire national, la prise en charge d'un risque biologique connu ou émergent. Le dispositif doit être régulièrement testé avec des exercices répétés au minimum chaque année.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Collision mortelle entre un train et un bus scolaire à Millas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter