Blacklisté par son ami sur Facebook, il se venge en balançant un cocktail Molotov

Blacklisté par son ami sur Facebook, il se venge en balançant un cocktail Molotov

DirectLCI
REPRÉSAILLES - Un homme d'une vingtaine d'années, furieux d'avoir été retiré de la liste d'amis Facebook du fils de son voisin, s'est vengé en lançant un cocktail molotov sur la porte de son garage, à Châteauneuf-sur-Sarthe, dans le Maine-et-Loire.

On entend souvent qu'Internet, ce n'est pas la vraie vie mais parfois, les deux se confondent. Ce mardi 26 décembre, à Châteauneuf-sur-Sarthe, dans le Maine et Loire, un homme d'une vingtaine d'années rend visite à l'un de ses amis. L'entrevue semble cordiale quoiqu'un peu alcoolisée, jusqu'à ce qu'une dispute entre les deux hommes éclate. La raison de celle-ci ? L'hôte a retiré son visiteur de ses amis Facebook, indique Ouest-France.  


Sous l'effet de l'alcool et très vexé de ne plus faire partie de cette liste d'amis 2.0, il reprend sa voiture et rentre chez ses parents. Sur le chemin du retour, à quelques mètres de la résidence de ses parents, il cause un accident. Son voisin, qui n'est autre que le père de l'ami "ingrat" lui porte alors secours.

Convoqué en comparution immédiate

Seulement voilà, bien qu'accidenté, le jeune homme n'est toujours pas calmé. Il rentre alors chez ses parents, fabrique un cocktail Molotov et lance l'arme sur la porte du garage de son voisin. "Le feu n’étant, a priori, pas assez impressionnant à son goût, il décide de verser par-dessus un jerrican d’essence", raconte encore nos confrères. 


Devant l'incendie, le père de son ami, tente de l'éteindre et appelle les gendarmes qui viennent arrêter le jeune homme et le placent en garde à vue.Il a été convoqué en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d'Angers, le juge ayant demandé une expertise psychiatrique et l'affaire a été renvoyée le 21 février. En attendant, l'incendiaire a été placé sous contrôle judiciaire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter