Voiture suspecte à Paris : "A Notre-Dame, ça a été la stupeur"

FAITS DIVERS
ENQUETE – Les 70 salariés de la cathédrale Notre-Dame ont appris mercredi par voie de presse qu’un véhicule suspect contenant des bonbonnes de gaz avait été retrouvé à quelques dizaines de mètres de leur lieu de travail. Cinq jours après les faits, et alors que quatre gardes à vue sont en cours, impossible de savoir si c'est la cathédrale qui était visée ou non.

Jusqu’à mercredi, ils ignoraient tout de cette affaire. Et c’est par les médias qu’ils ont appris la nouvelle.  "Quand on a su, par voie de presse, qu’une  voiture remplie de bonbonnes de gaz avait été retrouvée dimanche à quelques dizaines de mètres de Notre-Dame, ça a été la stupeur. C’était très perturbant. Tous nos proches se sont inquiétés, tous  les personnels ont reçu de nombreux appels pour être rassurés" indique André Finot, responsable de la communication de la cathédrale Notre-Dame de Paris, joint ce jeudi par LCI. 


Dimanche, ni les salariés de la cathédrale (au nombre de 70), ni le Diocèse de Paris, n’ont en effet été alertés sur le fait qu’un  véhicule suspect – une Peugeot 607 dépourvue de plaques d’immatriculation, feux de détresse allumés - avait été découvert rue de la Bûcherie (Ve). "Nous travaillons en étroite collaboration avec la préfecture de police de Paris. Nous n’avons  pas été informés en temps et en heure de cette information. Toutefois, à ce stade de l’enquête, rien ne permet de dire que c’est la cathédrale qui était visée ou pas et s'il y avait ou non un projet d'attentat" poursuit André Finot. 

VIDEO. Voiture chargée de bonbonnes de gaz : le témoignage du restaurateur qui a donné l'alerte

En vidéo

Voiture chargée de bonbonnes de gaz : le témoignage du restaurateur qui a donné l'alerte

"Les médias focalisent sur Notre-Dame"


"Tous les médias ont focalisé sur Notre-Dame après la découverte de cette berline, ajoute Karine Dalle, responsable de la communication au diocèse de Paris. Pourtant, elle n’était pas stationnée sur le parvis de la cathédrale, ou à proximité directe de la cathédrale. Elle n’était pas loin certes, mais elle était tout de même de l’autre côté de la Seine" . 


Un salarié de la cathédrale rappelle d’ailleurs que la "Peugeot 607 était stationnée bien plus près d’une autre église que Notre-Dame et que tout le monde a tendance à omettre ce 'détail' qui n'en est peut-être pas un". A moins de 500 mètres en effet de l’endroit où était stationné le véhicule suspect se trouve, rue Saint-Julien-Le-Pauvre, l’Église Saint-Julien-le-Pauvre, où une messe a été donnée dimanche dans la matinée. "Jusqu’à mercredi, nous ignorions tout de cette affaire, a indiqué un personnel contacté par notre rédaction ce jeudi. Une enquête est en cours, nous verrons la suite". 


"Une cathédrale ultra-sécurisée"


André Finot rappelle que depuis les premiers attentats survenus à Paris, la cathédrale Notre-Dame est "ultra-surveillée". "La police est présente tout le temps, l’armée est là depuis toujours. Les sacs sont fouillés. Tout est sécurisé et nous travaillons en étroite collaboration avec les forces de l’ordre", détaille-t-il. 


A l’Église Saint-Julien-le-Pauvre, on précise "n’avoir eu aucun contact avec la préfecture de police de Paris entre dimanche et ce jeudi". Pour ce qui est de la sécurité de la paroisse, "c’est la même que dans tout Paris", nous dit-on . Et d’ajouter : « Aujourd’hui, on est à l’abri nulle part". 


Quatre personnes ont été interpellées depuis dimanche et placées en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire du chef d'association de malfaiteurs terroristes criminelle. Mardi, un couple –une femme de 29 ans et un homme de 34 ans– a été interpellé à 13h30 sur l'autoroute A7, sur l'aire de repos d'Orange-Le Grès, dans le Vaucluse (voir vidéo ci-dessous). Un deuxième couple a été arrêté mercredi soir près de Montargis dans le Loiret et placé en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi.  Rien n'a filtré sur les déclarations que ces individus ont pu faire. 

VIDEO EXCLU LCI - Les images de l'arrestation du couple de suspects à Orange

En vidéo

Voiture chargée de bouteilles de gaz : vidéo exclu LCI, l'arrestation du couple à Orange

VIDEO. La fille du propriétaire du véhicule était radicalisée et fichée S

En vidéo

Bonbonnes de gaz retrouvées : la fille du propriétaire du véhicule radicalisée et fichée S

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter