Bonbonnes de gaz : la jeune femme de 19 ans avait prêté allégeance à Daech

Bonbonnes de gaz : la jeune femme de 19 ans avait prêté allégeance à Daech
FAITS DIVERS

ATTENTAT RATÉ - La jeune femme de 19 ans interpellée à Boussy-Saint-Antoine jeudi soir, avait prêté allégeance à Daech dans une lettre retrouvée sur elle au moment de son interpellation. Selon nos informations, il s'agirait d'un attentat raté.

Selon nos informations, la jeune femme de 19 ans interpellée dans le cadre de l’enquête sur la Peugeot 607 découverte à Notre-Dame-de-Paris avec des bouteilles de gaz, avait prêté allégeance à Daech dans une lettre retrouvée sur elle au moment de son interpellation. 

Agée de 19 ans et arrêtée jeudi soir à Boussy-Saint-Antoine avec deux complices, Inès M. se trouve être la fille du propriétaire de la voiture. Son père avait signalé sa disparition avant la découverte du véhicule. Lors de son arrestation, la jeune femme a été blessée par balle après s'en être pris à l'un des policiers de la DGSI avec un couteau. Elle a été hospitalisée.

L’opération n’était pas au point- Une source proche de l'enquête

Selon une information LCI, une mise à feu aurait été tentée dans la voiture retrouvée, pour la faire exploser. Une source proche de l’enquête parle "d’amateurisme". "L’opération n’était pas au point". Les autorités parlent d’attentat raté.

L'opération antiterroriste menée jeudi soir par la DGSI a permis l'arrestation d'Inès M., ainsi que de deux complices âgées de 39 et 23 ans. Au total, six personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête, dont quatre femmes. Inès M, elle, a été hospitalisée à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre pour soigner ses blessures à la cheville et à la cuisse. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent