Bordeaux : un adjoint au maire raconte l'agression "homophobe" de son compagnon

Bordeaux : un adjoint au maire raconte l'agression "homophobe" de son compagnon

FAIT DIVERS - A Bordeaux, un adjoint au maire a dénoncé cette semaine l'agression à caractère "homophobe" dont a été victime son compagnon alors qu'il était tranquillement assis aux abords d'une boîte de nuit.

Il a de "multiples hématomes et ecchymoses" et des "plaies multiples superficielles" justifiant une incapacité totale de travail de trois jours. Adjoint MoDem dans l'équipe municipale d'Alain Juppé, Marik Fetouh a expliqué jeudi à Buzzfeed que son compagnon avait été agressé dimanche dernier aux abords d'une discothèque. Voici comment tout a démarré, selon l'élu : la victime sort de l'établissement avec un ami qui se sent mal. Ils décident alors de s'assoir près d'un vendeur de sandwiches. Lequel leur exhorte de détaller. 

"Mon compagnon n'a pas compris pourquoi on lui demandait ça, puisqu'ils ne gênaient pas la vente. Et là, il a été tabassé", explique M. Fetouh, qui est allé demander des comptes à l'agresseur dans la foulée. "Il a non seulement reconnu l'agression, mais en plus il la justifiait  parce que c'était 'un pédé'". Contactée, la police arrive peu après, mais le commerçant a déjà pris la fuite. 

Lire aussi

Les discours de haine et de rejet légitiment les passages à l'acte comme celui-ci- Marik Fetouh, adjoint au maire de Bordeaux

Joint par l'AFP, M. Fetouh a confirmé ce samedi les faits relayés par Buzzfeed. Il n'a toutefois n'a pas souhaité faire de commentaires, ne voulant pas prêter le flanc à une  accusation de "récupération politique". De son côté, l'avocat Me Daniel Picotin a confirmé un dépôt de plainte en début de semaine prochaine auprès du  procureur de la République.

A noter que l'élu a posté un message il y a six jours sur son compte Facebook pour dénoncer l'agression et "témoigner de ce qu'il se passe dans la  réalité". Selon lui, "l'homophobie est malheureusement encore présente. Les discours de  haine et de rejet légitiment les passages à l'acte comme celui-ci". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/Biontech "toujours efficace" contre le variant Omicron après "trois doses", annonce l'entreprise

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.