Bijoux volés au Ritz : le profil édifiant d'un des braqueurs

DirectLCI
CASSE AU PALACE - La totalité des bijoux volés lors du braquage commis au Ritz mercredi soir à Paris a été récupérée. Parmi les trois braqueurs interpellés, un homme était sous contrôle judiciaire après deux autres braquages chez Chopard et Chanel.

Un braquage éclair. Un préjudice considérable. Trois braqueurs arrêtés. Deux hommes toujours en fuite. Au lendemain du vol à main armée au sein du prestigieux palace parisien Le Ritz, voici les derniers éléments sur l'enquête. 

Des braqueurs armés de hache

Vers 18h30 mercredi, trois hommes sont entrés par l'arrière du Ritz, rue Cambon (Ier arrondissement). Gantés, cagoulés, munis de haches et d'armes de poing, ils ont brisé des vitrines où bijoux et montres de luxe étaient exposés, pendant que deux complices attendaient à l'extérieur. Au moment de fuir, "ils ont voulu repartir par derrière mais les portes 

étaient alors bloquées", selon une sources policière. Avant d'être interpellés, les trois braqueurs ont eu le temps de passer tout ou partie du butin par la fenêtre à deux complices, qui ont pris la fuite.

Le butin retrouvé

Dans sa fuite, le malfaiteur en deux-roues a laissé échapper une sacoche avec des bijoux, une bague de grande valeur et des montres. CLe cinquième complice s'est , lui, enfui en voiture. Selon nos informations, ce véhicule a été retrouvé calciné et abandonné dans le Val d'Oise.  Après investigations, les enquêteurs avaient la certitude jeudi soir, que l'ensemble du butin avait été retrouvé . Il dépasserait quatre millions d'euros. Les bijoux exposés au sein du Ritz sont en effet la propriété de grands joaillers. 

Un des malfaiteurs était sous contrôle judiciaire après deux autres braquages

Toujours selon nos informations, les braqueurs arrêtés sont âgés d'une petite trentaine d’années. Originaires de Seine-St-Denis, ils sont connus pour des faits similaires (recel, violences, vol à main armée). 

Selon nos informations, l'un des trois hommes interpellés mercredi soir était déjà sous contrôle judiciaire dans une très grosse affaire de braquage : des attaques à main armée contre des boutiques Chopard et Chanel à Paris, commises fin 2015 et au printemps 2016. Il avait été interpellé par (déjà ) la BRB en juin 2016 avec 9 autres complices. 


Jeud soir, la police était toujours à la recherche des deux derniers fuyards.

Plus d'articles

Sur le même sujet