Braquage de Kardashian à Paris : trois gardes à vue levées, dont celle d'un chauffeur

FAITS DIVERS
ENQUÊTE - Trois suspects, dont Michaël M, chauffeur de la star, ont été remis en liberté dans le cadre du braquage de Kim Kardashian à Paris. Quatorze personnes sont quant à elles toujours en garde à vue.

Sur les 17 gardes à vues lancées dans l'enquête sur le braquage de Kim Kardashian, trois ont été levées ce mercredi matin, selon une source judiciaire. Parmi les personnes relâchées, un chauffeur de VIP, qui s'est notamment occupé des transports de la starlette lors de son passage à Paris. Selon les informations de LCI, Michael M, chauffeur de la star, est ressorti libre des bureaux de la police. Celle-ci n'a retenu aucune charge contre lui. Son frère Gary, 27 ans demeure, pour l'heure garde à vue.


En revanche, parmi les suspects toujours entendus par les enquêteurs, cinq sont soupçonnés d'avoir directement participé au braquage dont deux hommes de 60 et 72 ans, connus du grand banditisme. L'ADN du premier a été retrouvé sur les liens et le bâillon qui entravaient la célébrité américaine.

Les bijoux demeurent toujours introuvables

Par ailleurs, les policiers ont, durant leurs perquisitions, retrouvé un peu plus de 200.000 euros en liquide, ainsi qu'un pistolet-mitrailleur et du matériel de filature souvent utilisé par les voyous. On parle là, notamment, de "trackers" et de brouilleurs de balise. Rien, en revanche, sur les bijoux dont a été destituée Kim Kardashian, notamment une bague à quatre millions de dollars et un coffret de bijoux évalué à cinq millions d'euros.


Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, Kim Kardashian a été braquée par cinq hommes armés dans une discrète résidence hôtelière de luxe du centre de Paris. De passage dans la capitale où elle était venue assister à la Fashion Week, elle avait ses habitudes dans cet hôtel un peu particulier. 


Après l'avoir ligotée, bâillonnée et enfermée dans la salle de bain, les truands étaient repartis, certains à vélo, les autres à pied, avec une bague d'une valeur de quatre millions d'euros et un coffret de bijoux pour un montant de cinq millions, laissant Kim Kardashian traumatisée. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Kim Kardashian braquée à Paris

Plus d'articles

Lire et commenter