Braquage de Kim Kardashian : son chauffeur et trois femmes parmi les interpellés

Braquage de Kim Kardashian : son chauffeur et trois femmes parmi les interpellés

ENQUÊTE - Dix-sept personnes, parmi lesquelles trois femmes et le chauffeur embauché par la star lors de son séjour, ont été interpellés lundi matin dans l'enquête relative à son braquage à Paris.

Vaste coup de filet trois mois après le braquage de Kim Kardashian à Paris, où 9 millions d’euros de bijoux lui avaient été dérobés. Lundi matin, dix-sept personnes ont été interpellées  à Paris, dans le Val-de-Marne, en Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, dans les Alpes-Maritimes et le Gard. 

Toute l'info sur

Kim Kardashian braquée à Paris

Lire aussi

Parmi elles, trois femmes dont l’une serait âgée de 65 ans et le chauffeur embauché par la star lors de son séjour. Employé d'une société de transport, il aurait ainsi pu indiquer l’adresse de l’hôtel particulier aux braqueurs et les informer que le garde du corps s'était absenté. Ce dernier aurait été arrêté avec son frère. L’un serait âgé de 26 ans, l’autre de 40 ans. 

Kim Kardashian félicite les forces de police françaises

D'après les premières informations, les dix-sept personnes interpellées (âgées de 23 à 72 ans) seraient quasiment toutes connues des services de police : certaines feraient même partie du grand banditisme. Les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme ont jusqu'à 96 heures pour les interroger et retracer les circonstances du braquage. 

"Il appartiendra au juge d'instruction de décider ce dont il a besoin pour mener son enquête. Il peut demander à Kim Kardashian de reconnaître les personnes qui l'ont agressée, soit il voudra que ce soit en personne, soit sur des photos. C'est une possibilité", a commenté son avocat Me Jean Veil, selon qui la star américaine a "exprimé ses félicitations" aux forces de police françaises. 

En vidéo

JT 20H - Affaire Kim Kardashian : le gang des braqueurs interpellé

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.