Brest : des plongeurs à la recherche de l’arme du crime de l'affaire Troadec

ENQUÊTE - Des plongeurs ont entrepris jeudi de fouiller les eaux sous le point de l’Iroise, à l’est de Brest, afin de trouver le pied-de-biche ayant servi à tuer les membres de la famille Troadec.

Le ballet des zodiacs a duré une bonne partie du jeudi après-midi sous le pont de l’Iroise, observé par les riverains. Les forces de l’ordre ont sillonné la zone située à quelques encablures à l’est de la rade de Brest, à la recherche de l’arme ayant servi à tuer quatre membres de la famille Troadec, dans la nuit du 16 au 17 février.


Selon les informations de nos confrères de Ouest-France, les plongeurs étaient à la recherche du pied-de-biche qu’aurait utilisé Hubert Caouissin pour abattre Pascal et Brigitte Troadec, ainsi que leurs enfants Charlotte et Sébastien. Ils se sont rendus sous les arches du pont de l’Iroise d'après les indications du meurtrier présumé, qui a expliqué lors de sa troisième audition face aux juges chargés de l’affaire avoir jeté l'arme à cet endroit.

Hubert Caouissin est le suspect principal du meurtre de la famille Troadec, dont la disparition de leur maison d’Orvault (banlieue de Nantes) avait fait la une des médias. Il a été mis en examen et placé en détention le 6 mars pour "assassinats" et "atteinte à l’intégrité d’un cadavre". Sa femme Lydie, sœur de Pascal Troadec, est elle aussi en détention et mise en examen, pour "modification de l’état des lieux d’un crime et recel de cadavres". 

En vidéo

Disparus d’Orvault : l'ex-beau-frère de Pascal Troadec passe aux aveux

Hubert Caouissin avait reconnu lors de sa garde à vue avoir tué puis démembré ses quatre victimes, pour une histoire de trésor familial qui n’aurait pas été partagé lors d’un héritage (son existence reste encore à prouver).

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaire Troadec

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter