Cagnes-sur-Mer : l'homme soupçonné d’avoir tué un ami d’une soixantaine de coups de couteau écroué

Cagnes-sur-Mer : l'homme soupçonné d’avoir tué un ami d’une soixantaine de coups de couteau écroué

FAIT DIVERS – Le jeune homme âgé de 19 ans soupçonné d’avoir asséné une soixantaine de coups de couteau à l’un de ses amis vendredi matin à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) a été mis en examen dimanche et écroué. Le suspect a reconnu les faits pendant sa garde à vue.

La Brigade criminelle de Nice l’avait interpellé vendredi après-midi, quelques heures après les faits, devant le lieu même où il est soupçonné d’avoir commis son crime. Les enquêteurs avaient alors constaté que le jeune homme présentait des plaies aux mains et avait des traces de sang sur lui. Placé en garde à vue, il est passé aux aveux pendant le week-end. 

"Ce jeune homme a été mis en examen pour assassinat dimanche et placé en détention provisoire. Il a reconnu les faits mais ses motivations restent floues", a indiqué Georges Gutierrez, procureur de la République de Grasse, ce lundi à LCI. Agé de 19 ans, le meurtrier présumé est soupçonné d’avoir asséné une soixantaine de coups de couteau à l’un de ses amis, également âgé de 19 ans. Cet homme se trouvait alors seul au domicile qu’il partageait avec sa mère avenue de Verdun à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). L’autopsie du corps de la victime n’avait toujours pas été pratiquée lundi. Elle aura lieu dans les jours prochains. 

Ils se connaissaient depuis un certain temps

"Cet homicide n’a a priori aucun lien avec un litige sentimental, ni avec des stupéfiants ou encore des histoires d’argent, commente une source proche de l’enquête. Le suspect dit avoir agi par représailles. Il a déclaré ne pas avoir supporté que la victime lui ait reproché de s’être replié après le décès de son grand-père… Tout cela n’est pas très clair et peu crédible". 

Selon nos informations, les deux jeunes hommes se connaissaient depuis longtemps. "Ils étaient désoeuvrés tous les deux. Le suspect passait ses journées devant des jeux-vidéos", nous précise la source. 

"Deux couteaux et un Taser"

Selon ses déclarations, le meurtrier présumé s’était présenté vendredi matin à 6 heures au domicile de son ami pour "avoir une discussion" . La mère de la victime, qui travaille de nuit, était alors absente. Quelques heures plus tard, le grand-père du défunt avait retrouvé le cadavre de son petit-fils alors qu’il ramenait du linge. 

"Un Taser et deux couteaux ont été découverts au domicile du suspect. Lui-même a reconnu s’être rendu chez la victime avec ces armes et des lingettes… Nous avons préféré ouvrir une information judiciaire pour assassinat pour établir si la préméditation est ou non caractérisée. Cela restera à vérifier par le juge d’instruction".  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Alerte météo : le département de l'Eure toujours en vigilance orange pour risque de crues

Dr Gérald Kierzek : "Il y a une impression de ralentissement de l'épidémie"

EN DIRECT - Covid-19 : Gabriel Attal appelle à une "vigilance absolue" face au variant Delta

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.