Calais : ivre, il suspend un bébé au dessus du vide pour qu'on lui resserve un verre

Calais : ivre, il suspend un bébé au dessus du vide pour qu'on lui resserve un verre

DÉRAPAGES - Alors qu'il participait à une soirée privée dans un appartement calaisien dans la nuit de vendredi à samedi, un homme a menacé de jeter un bébé par la fenêtre. Il voulait qu'on lui serve un nouveau verre. Finalement, il a été interpellé et l'enfant est sain et sauf.

Le pire a pu être évité de justesse. Dans la nuit de vendredi à samedi, une dizaine de personnes passait la soirée dans un appartement de Calais, comme le rapporte France 3 Nord-Pas-de-Calais. Mais c'est vers 1h du matin que tout a basculé. 

Un homme de 52 ans, visiblement bien alcoolisé, a demandé à se faire resservir à boire, ce qui lui a valu un refus de son hôte. Il a alors saisi le bébé de trois mois d'une autre convive pour le suspendre par la fenêtre, puis a menacé de le lâcher si personne ne lui remplissait son verre. 

L'enfant sain et sauf

Finalement, les invités sont parvenus à récupérer l'enfant sain et sauf. L'homme a lui été interpellé alors qu'il rentrait chez lui. Selon le procureur, il n'était pas le seul à avoir consommé de l'alcool, voire peut-être même d'autres substances. "Certains des témoins  se sont présentés dans un état totalement comateux", a-t-il expliqué à La Voix du Nord.

 Le quinquagénaire devrait être déféré ce dimanche et mis en examen pour "menaces sous condition" ou "tentative d’homicide sur mineur de moins de quinze ans". Il était déjà connu des services de police pour des faits de violence et détention d'armes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.