Calais : un migrant mortellement poignardé

Calais : un migrant mortellement poignardé
FAITS DIVERS

CRISE MIGRATOIRE - Un migrant a été tué, samedi 17 mars à Calais, d'un coup de couteau, a annoncé le sous-préfet de Calais. L'individu serait de nationalité afghane.

L'intervention des pompiers n'aura pas suffi. Un migrant est mort, samedi 17 mars à Calais, a annoncé la préfecture. L'homme, probablement de nationalité afghane, est décédé près de l’hôpital de Calais, où une distribution de nourriture a lieu quotidiennement.

Selon La Voix du Nord, qui révèle l'information, l'individu de 25 ans a reçu un coup de couteau dans le dos. Une blessure mortelle reçue au cours d'une bagarre, précise le quotidien. Celle-ci s'est déroulée à proximité de l'hôpital, où une association mandatée par l'Etat assure quotidiennement des distributions de repas aux migrants.

En vidéo

Que sont devenus les migrants installés depuis le démantèlement de la jungle de Calais ?

Entre 300 et 350 migrants à Calais

"Il n'y a pas de tension particulière" en fin d'après-midi à proximité du lieu de l'agression, a indiqué le sous-préfet de Calais Michel Tournaire. Selon ce dernier, il y a entre 300 et 350 migrants à Calais et ses environs, d'après un dernier comptage. Selon les associations, "entre 500 et 600 migrants" vivaient dans le Calaisis, fin février.

Des investigations de la police sont en cours. L’auteur des faits, lui, n’a pas été arrêté. Ce drame n'est pas le premier du genre à Calais : en 2017, quatre migrants étaient morts dans le Calaisis, 14 en 2016 et 18 en 2015, selon un décompte de la préfecture. Début février, de violents affrontements entre migrants afghans et africains avaient fait 18 blessés, dont quatre touchés par balle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter