Calvados : un maire émasculé et tué par un homme jaloux

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - Dominique Leboucher, maire de la commune de Breteville-le-Rabet, près de Caen, a été retrouvé mort vendredi. D'après les premiers éléments de l'enquête, il aurait été émasculé et tué par un mari l'accusant d'avoir une liaison avec sa femme. Ce dernier a mis fin à ses jours.

Quand la jalousie conduit à un crime atroce. Dominique Leboucher, maire de la commune de Breteville-le-Rabet, dans le Calvados, a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi par un homme "lui reprochant une liaison avec son épouse", selon une source proche de l'enquête. Agé de 55 ans, il a été émasculé dans des circonstances imprécises. Une ablation des parties génitales qui lui a été fatale.

Le meurtrier présumé par la suite mis fin à ses jours non loin de là. Selon Albert Gibot, un retraité qui a siégé au conseil municipal pendant 22 ans, l'homme "a pété un fusible parce qu'il ne supportait pas que sa compagne aille le soir aux réunions du conseil municipal où elle venait d'entrer" à la suite des dernières élections. Il n'était pas marié, mais avait deux enfants avec elle.

Coup de folie

Toutefois le 3e adjoint, Yannick Guesnon, doute de la thèse de l'infidélité du maire. "Je n'y crois pas du tout, pour moi c'est un coup de folie". Selon une riveraine interrogée par l'AFP, qui se dit également "très surprise par la nouvelle",  le maire était quelqu'un de "normal" et lui et sa femme "avaient l'air d'un couple uni".

Commercial en assurance, Dominique Leboucher était conseiller municipal depuis 2001 et était devenu adjoint en 2008 de ce petit village 250 habitants, à une quinzaine de kilomètres au sud de Caen. Il avait été élu maire à la suite des municipales de mars . L'enquête, confiée à la gendarmerie, doit élucider les circonstances de sa mort.

Lire et commenter