Charente : un sexagénaire frappé à mort dans son logement HLM à Cognac

Charente :  un sexagénaire frappé à mort dans son logement HLM à Cognac

FAIT DIVERS - Un homme âgé de 64 ans a été retrouvé mort samedi soir vers 21 heures dans son appartement de la cité de Crouin à Cognac (Charente). La victime présentait plusieurs plaies, dont une au moins une plaie au niveau de la tête. Une autopsie doit être pratiquée ce lundi matin.

Ce sont des voisins qui, inquiets de ne pas le voir de la journée, ont donné l'alerte, ce samedi. En poussant la porte de l'appartement de cet homme, situé dans un immeuble HLM de la cité de Crouin à Cognac (Charente), c'est un corps sans vie que les pompiers ont retrouvé. 

La police a aussitôt été mobilisée sur place pour réaliser des constatations . La victime était célibataire et vivait seule dans cet appartement où certains détails troublants ont attiré l'attention des enquêteurs. 

"Des murs maculés de sang"

Des témoins, contactés par Sud Ouest ont ainsi évoqué une scène de crime, avec des "murs maculés de sang". Le médecin légiste venu sur place a constaté de multiples plaies sur la victime dont une au moins au niveau de la tête. 

Le sexagénaire "était issu d’une famille d’agriculteurs" et occupait ce logement HLM "depuis plusieurs décennies", précise le journal régional. Le parquet d'Angoulême a ouvert une enquête pour "homicide volontaire". L'enquête a été confiée au commissariat de Cognac et au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Limoges.

Une autopsie est prévue ce lundi matin pour déterminer de quoi l'homme, âgé de 64 ans et célibataire, a été victime. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - France, Allemagne, Brésil... Les cas de Covid-19 atteignent des niveaux records

Yvelines : "menacée" après un cours sur l'évolution illustré avec une image de Soprano, une enseignante "exfiltrée"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.