Charlie Hebdo : des camarades du suspect qui s'est rendu cette nuit se mobilisent sur Twitter

Charlie Hebdo : des camarades du suspect qui s'est rendu cette nuit se mobilisent sur Twitter

SOUTIEN - Un des trois suspects recherchés par la police, suite à l’attaque de la rédaction de Charlie Hebdo mercredi matin, a été placé en garde à vue cette nuit après s’être rendu au commissariat de Charleville-Mezières. Sur Twitter, la mobilisation de ses camarades de classe attestant qu’il était en cours au moment des faits grandit.

Le plus jeune des trois hommes recherchés dans le cadre de l'enquête sur l'attentat contre Charlie Hebdo s'est rendu mercredi soir au commissariat de Charleville-Mézières (Ardennes) et a été placé en garde à vue , a-t-on appris jeudi. Mourad Hamyd, 18 ans, soupçonné d'avoir aidé les deux tireurs, s'est rendu vers 23 heures après avoir vu que son nom circulait sur les réseaux sociaux. Ce sont ses amis et camarades de classe qui l’ont prévenu, notamment par SMS. "Il a été interpellé et placé en garde à vue", confirme une source proche du dossier.

LIRE AUSSI >> Suivez en direct la traque des auteurs de l'attaque terroriste

#MouradHamydInnocent

De nombreux internautes, ses camarades de classe et des jeunes de son quartier, avaient auparavant affirmé sur Twitter que Mourad Hamyd était en cours avec eux au lycée Monge de Charleville au moment de l'attaque, utilisant le mot-clé #MouradHamydInnocent . Tous on pris ce hashtag comme pseudonyme sur le réseau social et appellent au soutien et à la mobilisation pour prouver "que leur ami est innocent."

Identifié comme étant le beau-frère d’un des deux suspects activement recherchés par les forces de l’ordre, ce jeune lycéen préparant un baccalauréat scientifique est décrit comme "un garçon très gentil qui n'a rien à voir avec les fondamentalistes. Il est musulman mais très modéré", a affirmé un de ses camarades de classe jeudi matin. Pour lui il n'y a pas de doutes : "pleins de témoins pourront affirmer qu'il était bien présent au lycée." En attendant, ils continuent d'inonder Twitter de messages de soutien.

EN SAVOIR +

>> Charlie Hebdo : qui sont les 12 "héros", victimes de l'attentat ?

>> Attentat contre Charlie Hebdo : que sait-on des suspects ?

>> Mercredi noir pour la liberté d'expression

>> Hollande annonce un jour de deuil national

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

EN DIRECT - Covid-19 : l'Ordre des médecins pour un "accompagnement" plutôt qu'un isolement des malades

Le journaliste Rémy Buisine a-t-il vraiment refusé de répondre à l'IGPN?

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Lire et commenter