Charlie Hebdo : l'imbroglio Mourad H.

Charlie Hebdo : l'imbroglio Mourad H.
FAITS DIVERS

PORTRAIT - Ce jeune lycéen de Charleville-Mezières (Champagne-Ardenne) est interrogé depuis mercredi soir par la police. Beau-frère de Chérif Kouachi, il est soupçonné d'avoir aidé les deux principaux suspects dans la préparation de l'attentat de Charlie Hebdo. Ses camarades de classe ont lancé une grande vague de soutien pour clamer son innocence.

Son nom a circulé très tôt, mercredi, en fin d'après-midi. Mourad H., lycéen de Charleville-Mezières, fait partie des personnes recherchées par la police dans l'affaire des attentats de Charlie Hebdo. En milieu de soirée, une intervention a eu lieu autour de chez lui, dans le quartier Ronde Couture. Parallèlement, il se rendait à la police, accompagné de son père. Il est toujours interrogé.

Peu avant, metronews était parvenu à entrer en contact avec lui par téléphone. "Qu'est-ce qui se passe, pourquoi mon nom circule sur Internet ? Je n'ai rien à voir avec tout ça", nous confiait-il avant de raccrocher précipitamment. A ce moment-là, nous n'avions pas encore eu la confirmation que nous parlions au jeune homme recherché par les forces de l'ordre. Confirmation que nous avons obtenue ce jeudi après-midi.

"On ne sait pas où il est"

Mourad est le beau-frère de Chérif Kouachi, l'un des principaux suspects dans l'attaque de Charlie Hebdo. Sa soeur, qui a vécu à Charleville-Mézières, est est en effet mariée au terroriste présumé. "Nous n'avons aucune nouvelle de lui, indique une autre de ses soeurs, à metronews. On n'a aucun contact, on ne sait même pas où il est interrogé, à Reims, à Paris, on ne sait rien". 

LIRE AUSSI >> Que sait-on de Saïd et Chérif Kouachi, les deux principaux suspects ?

Parallèlement à son interrogatoire, de nombreux adolescents ont lancé un grand mouvement de solidarité mercredi soir sur Twitter. Tout est parti de l'un de ses camarades de classe, un certain "Anyse", qui dès la fin d'après-midi, apprenant que son ami est recherché par la police, a indiqué que ce dernier était en classe, à 10 heures, à Charleville. Impossible, donc, qu'il ait pu se rendre sur les lieux de la fusillade. #MouradHamydInnocent est aujourd'hui l'un des mots-clefs les plus retweetés sur le réseau social. 

"Loin d'être islamiste"

Certains d'entre eux ont également indiqué que le jeune homme était "loin d'avoir un profil islamiste". "C'est un garçon très gentil qui n'a rien à voir avec les fondamentalistes. Il est musulman mais très modéré", a affirmé un camarade de classe, devant l'entrée du lycée Monge, où il est scolarisé. "C'est quand il a vu son nom dans la presse, qu'il a entendu parler de cette tuerie qu'il a compris, a raconté à l'AFP une autre camarade de Mourad sous couvert d'anonymat. Il nous a dit 'il y a des policiers en bas de chez moi, je comprends pas ce qu'il m'arrive.'"

LIRE AUSSI >> PHOTOS - Paris, Londres, New York, Rome... les citoyens du monde ont rendu hommage à Charlie Hebdo

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent