Châteauroux : une femme retrouvée morte, les mains liées et un sac en plastique sur la tête

FAITS DIVERS

HOMICIDE - Une enquête judiciaire a été ouverte ce mercredi après la découverte, la veille à Châteauroux, du corps d'une femme, les mains liées et un sac en plastique sur la tête.

Le mystère pour l'instant reste entier. Mauvaise rencontre ? Crime d'un rôdeur ? Le corps sans vie d'une femme, avec les mains liées et un sac en plastique sur la tête, a été découvert mardi 22 mai par les policiers de Châteauroux, alertés par des voisins inquiets de voir les volets d'une maison, située en centre-ville, rester constamment ouverts depuis une douzaine de jours. 

"C'était très surprenant, car dès qu'elle rentrait, le soir, elle les fermait", a témoigné un voisin au quotidien régional la Nouvelle République . "Le SRPJ de Limoges a été saisi et est arrivé (mardi) en fin d'après-midi avec un médecin légiste. Ils ont tous travaillé tard dans la nuit", a précisé la procureure de la République, Stéphanie Aouine lors d'un point presse. Aux termes d'une enquête de voisinage, "il ressort que la dernière apparition de cette femme, connue de nos services et de ceux de la police, remonte au samedi 12 mai", a indiqué la magistrate.

Lire aussi

Une femme toujours bien habillée, presque pimpante- Un voisin

"Une autopsie a eu lieu, ce mercredi, à l'institut médico-légal de Limoges sur le corps de cette femme, originaire de Saint-Quentin dans l'Aisne et qui vivait depuis de nombreuses années à Châteauroux", a ajouté la magistrate. Le témoignage d'un commerçant voisin de la victime, recueilli par la Nouvelle République, la décrit comme "une femme toujours bien habillée, presque pimpante", mais qui était sous l'influence de l'alcool. Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte.

Et aussi

Lire et commenter