Chinon : un adolescent soupçonné d'avoir incendié un appartement pour cacher un meurtre

Chinon : un adolescent soupçonné d'avoir incendié un appartement pour cacher un meurtre

FAIT DIVERS – Un mineur de 17 ans a été mis en examen pour meurtre et incendie dans le cadre de l’enquête sur la mort d’une jeune femme de 31 ans à Chinon (Indre-et-Loire) le week-end du 11 février.

La jeune femme de 31 ans avait été retrouvée morte dans son appartement de Chinon (Indre-et-Loire) le week-end du 11 février. Peu avant, les pompiers avaient été appelés pour un départ d’incendie dans ce logement du troisième étage d’un immeuble HLM. Très vite, ils avaient constaté que le feu n’était pas d’origine accidentelle et que la victime avait été tuée. 

Des coups violents au visage

Ce vendredi, un jeune homme de 17 ans a été mis en examen pour meurtre et incendie, révèle La Nouvelle République. L’enquête confiée à la section de recherches d'Orléans et à la compagnie de Chinon a permis de remonter jusqu'à la piste de cet adolescent sans emploi.  L’autopsie de la victime a révélé que cette mère d’un petit garçon était décédée avant les départs de feu, d'une hémorragie suite aux nombreux coups qu'elle a reçus au visage.

Dans les premières heures de sa garde à vue, le suspect, déjà connu de la justice des mineurs, n’a pas su expliquer sa présence dans l'appartement, ni les circonstances de la mort de la jeune femme, avait indiqué le parquet de Tours. Selon les premiers éléments, la victime et l'auteur présumé ne se connaissaient que depuis 5 ou 6 jours. L'enquête se poursuit pour comprendre ce qui aurait poussé le suspect à tuer la victime.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France a rapatrié plus de 20.000 personnes bloquées au Maroc

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : la décision d'être candidat n'a "pas été facile", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.