Incendie dans le Val-de-Marne : Jonathan, le jeune pompier blessé mercredi, est décédé

Incendie dans le Val-de-Marne : Jonathan, le jeune pompier blessé mercredi, est décédé

DirectLCI
FAIT DIVERS - Un pompier hospitalisé après une intervention mercredi pour un incendie à Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, ont annoncé les pompiers de Paris dans un communiqué. Il était âgé de 28 ans.

Le sergent n'a pas survécu à ses blessures. Ce dimanche, cinq jours après l'incendie de parking qui s’est déclaré sur la commune de Choisy le Roi dans le Val-de-Marne et alors que les auteurs de ces faits d'origine criminelle sont toujours recherchés, la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) fait part d'une triste nouvelle. 


Un de ses soldats du feu, parmi la centaine mobilisée "pendant plus de 30 heures dans des conditions extrêmes" et qui avait été blessé au cours de l'intervention, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. 


"Après plusieurs jours de lutte, ce soldat du feu, qui a fait preuve d’un courage et d’un professionnalisme exemplaires, est décédé ce jour des suites de ses blessures. Le Sergent Jonathan Lassus-David était pacsé et père de famille. Mort au feu, il est allé au bout de son engagement alors qu’il accomplissait sa mission exigeante de sapeur-pompier de Paris, fait savoir la BSPP dans un communiqué  Son actiona contribué à l’évacuation d’habitants qui auraient pu être victimes de ce sinistre.

En vidéo

Feu dans un parking de Choisy : l'intervention filmée par les pompiers

"Profonde tristesse"

Michel Delpuech, préfet de Police, et Jean-Claude Gallet, Général, commandant la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris "expriment leur profonde tristesse face à ce drame qui touche la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris et la préfecture de Police toute entière". Le préfet et le général "adressent à la famille et aux proches du Sergent leurs plus sincères condoléances et les assurent de leur soutien le plus total. Ils s’associent à leur douleur ainsi qu’à celle de ses frères d’armes éprouvés par cette disparition".

La préfecture de police de Paris rappelle qu"une fois encore la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris a payé un lourd tribut dans sa mission quotidienne de protection de la population".

En vidéo

Les pompiers de plus en plus victimes d'agressions

Aux blessures survenues au cours d'intervention, s'ajoutent également les agressions commises par certains à l'encontre des soldats du feu. En 2016, 2.280 sapeurs-pompiers ont indiqué avoir été victimes d'une agression physique en intervention. Un chiffre en hausse de 17,6 % par rapport à 2015.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter