Les cuisines du CHU de Nantes infestées par les rats et les blattes

Les cuisines du CHU de Nantes infestées par les rats et les blattes

HYGIÈNE - Il y a comme un goût de révolte dans les plateaux-repas du CHU de Nantes. Pour protester contre la présence de nuisibles dans la cuisine centrale, les employés envisagent de se mettre en grève. Une inspection menée en avril fait pourtant état d'un niveau d'hygiène suffisant.

On s'attend à ce que tout soit aseptisé dans un hôpital, même les plateaux-repas. Mais quand des rats et des blattes pullulent dans les cuisines, on peut en douter. C'est le problème dans la cuisine centrale du CHU de Nantes. Au point que certains des 187 agents, qui y préparent 9000 repas par jour à destination de l'établissement hospitalier, envisagent de se mettre en grève, rapportait mardi France Bleu Loire Océan, à quelques heures du vote. 

"Quand on transporte les chariots, il nous arrive d'écraser une cinquantaine de blattes"- Un représentant CGT

L'emplacement de cette cuisine centrale, à proximité du fleuve, serait hélas particulièrement prisé par les rongeurs. "C'est près de la Loire et on voit des rats souvent le soir. Ils profitent qu'il y ait moins de bruit pour se promener. En salle de pause, j'en ai vus qui agrippaient la poubelle pour manger ce qu'il y a dedans. Et quand il commence à faire un peu chaud, les blattes remontent dans l'ascenseur. Quand on transporte les chariots de légumes ou de viande, il nous arrive d'en écraser une cinquantaine", décrit un représentant CGT cité par le média régional.

En vidéo

Dans les hôpitaux grenoblois, des repas étudiés afin d’ouvrir l’appétit

Lire aussi

Une inspection menée en avril avait pourtant donné lieu à un rapport jugeant le niveau d'hygiène suffisant. Un processus de désinfection entre les quais et la chaîne de production est d'ailleurs en place, selon la direction de l'hôpital. Une nouvelle cuisine est d'ailleurs annoncée pour 2023. Mais cette perspective semble lointaine pour les employés qui s'inquiètent du risque auquel ils craignent que la population soit exposée. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire en vigueur dans les stations de ski françaises à partir de ce samedi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.