Cinq policiers se font incendier leur voiture personnelle, appel à la prudence dans l'Oise

Cinq policiers se font incendier leur voiture personnelle, appel à la prudence dans l'Oise

DirectLCI
ENQUETE - Depuis lundi, cinq voitures personnelles de policiers ont été brûlées dans l'Oise et l'Aisne. Alors qu’aucun lien n'a pu pour l’instant être établi entre ces différentes affaires, une note confidentielle de la direction de la police de l'Oise appelle ses fonctionnaires à la prudence.

Des policiers visés, un ou plusieurs auteurs en fuite, et des investigations qui se poursuivent. Depuis lundi, cinq voitures personnelles de policiers ont été incendiées dans l'Aisne et l'Oise.Dans la nuit de lundi à mardi d'abord, les voitures personnelles de deux policiers ont été brûlées à Sainte-Geneviève et à Lachapelle-Saint-Pierre, dans l'Oise. Selon le parquet de Beauvais, les deux véhicules étaient garés à proximité du domicile des policiers.


Mercredi matin, dans une petite ville près de Compiègne (Oise), deux voitures d'un couple de policiers ont été brûlées.

Enfin, dans la nuit de mercredi à jeudi, la voiture d'un policier garée à proximité de son domicile, a été brûlée dans le centre-ville de Soissons (Aisne). Le fonctionnaire travaille au commissariat de Soissons. 

Pour l'instant, aucun lien n'a été établi entre les différentes affaires.... aucun lien,  mais à chaque fois ce sont des véhicules personnels de policiers qui ont été pris pour cible. Une enquête pour "destruction par incendie" a été ouverte et confiée à la section de recherches d'Amiens et à la police judiciaire de Lille. 

Note confidentielle

 Vendredi soir, nos confrères de RTL révélait que le patron des policiers de l'Oise avait appelé ses troupes, à la plus grande prudence dans une lettre . 


"Les incendies volontaires récemment perpétrés contre les véhicules personnels de fonctionnaires de police domiciliés dans l’Oise laissent clairement penser que la qualité de policiers des propriétaires était visée", écrit le directeur départemental de la sécurité publique du département (DDSP 60) . Il demande à ses agents d'être particulièrement prudents, "notamment lors de leurs trajets domicile-travail". Il est également indiqué aux fonctionnaires de garer leurs voitures personnelles "à l'abri, dans un endroit clos". 


Enfin, le patron des policiers de l'Oise appelle "à la plus grande discrétion quant aux fonctions de policiers, notamment sur les réseaux sociaux". Il évoque dans ce courrier le "contexte d'hostilité croissante envers les forces de l'ordre", quelques jours après l'affaire Théo et les affrontements entre jeunes et policiers dans certaines banlieues. 

En vidéo

Affaire Théo : les violences ont continué à Paris Lille et Rouen

Plus d'articles

Sur le même sujet