Clip tourné à la maison d’arrêt d’Aix-Luynes : une nouvelle vidéo si Elams retourne en prison ?

DirectLCI
DELITS – Le rappeur Marseillais Elams a annoncé ce dimanche sur Twitter qu’il tournerait un nouveau clip en prison s’il retournait derrière les barreaux à cause de cette infraction. Le jeune homme de 22 ans avait mis en ligne mercredi dernier sur YouTube la vidéo de son morceau "Prétoire", tournée l’été dernier dans l’enceinte de la maison d’arrêt d’Aix-Luynes (Bouches-du-Rhône).

Son tweet "Message à la presse !!!"» a été posté ce dimanche, en début d’après-midi. Dans une vidéo de quelques secondes, un individu au visage flouté, détenu,  lance : "Si Elams rentre en prison pour ce clip, on fera une partie 2 et le clip va s’appeler ‘Libérez Elams'". 

La semaine dernière, le rappeur marseillais âgé de 22 ans avait posté sur YouTube la vidéo de son clip "Prétoire", morceau extrait de son premier album "Je suis Elams " sorti le 7 octobre 2016, quelques jours après que le jeune homme a quitté la prison. Les images, tournées avec un ou plusieurs téléphone(s) portable(s), montrent des détenus de la maison d'arrêt de Luynes, située près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Les protagonistes, figurants volontaires ou filmés à leur insu, pour le personnel pénitentiaire, y apparaissent dans la cour, dans les couloirs, dans la salle de sport ou encore derrière des écrans de surveillance. 

"Mesures administratives"

Alerté de la diffusion de ce clip, Pierre Raffin, directeur adjoint de la Direction interrégionale des services pénitentiaires de la région Paca, avait alors annoncé que "des mesures disciplinaires allaient être prises à l'encontre des détenus présents et qui se sont prêtés au jeu". Il avait ajouté qu’une "enquête interne était en cours pour déterminer notamment qui avait un téléphone portable, qui a tourné les images, et comment ces appareils ont pu rentrer dans l’enceinte de la prison". 


Interrogé par LCI, Pierre Raffin avait précisé que "des démarches avaitent été faites pour que la vidéo soit retirée de la Toile" . "Cela n’est pas simple et peut prendre du temps", avait-il insisté.  


Vendredi, le rappeur avait posté sur Twitter le message suivant : "Je viens d'apprendre que la police viens de perquisitionner mon domicile!!!Je vous annonce que je suis en cavale!!"  Dimanche, le clip '"Prétoire" était toujours en ligne et totalisait plus de 440 000 vues.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter