Côtes-d'Armor : la mère de famille retrouvée morte dans un roncier a été tuée d'un coup de couteau au coeur

Côtes-d'Armor : la mère de famille retrouvée morte dans un roncier a été tuée d'un coup de couteau au coeur

DirectLCI
FAIT DIVERS - Claire Bouchaud, dont le corps a été retrouvé par un promeneur dimanche dans un roncier près d'une ferme abandonnée à Cohiniac (Côtes-d'Armor), a été tuée à l'arme blanche, a indiqué le procureur de la République de Saint-Brieuc ce jeudi après avoir pris connaissance des résultats de l'autopsie. Mère de famille âgée de 35 ans, elle avait disparu depuis le 22 avril.

La victime a été poignardée à plusieurs reprises, au niveau du thorax et l'autopsie, a confirmé ce que pensaient les enquêteurs. "L'autopsie du corps a permis de caractériser une mort violente consécutive à une lésion par arme blanche au niveau du cœur", a informé Bertrand Leclerc, procureur de la République de Saint-Brieuc, dans un communiqué, ajoutant que "des analyses médico-légales complémentaires sont en cours".


Le corps de Claire Bouchaud, dont la disparition avait été signalée il y a deux semaines par ses proches, avait été retrouvé par un promeneur dimanche dans un roncier près d'une ferme abandonnée à Cohiniac. "La victime, faiblement vêtue, dont l'état du corps évoquait un décès remontant manifestement à plusieurs jours, ne pouvait être identifiée que par comparaison ADN", est-il précisé dans le communiqué. 

Secrétaire médicale à Saint-Brieuc

Claire Bouchaud, domiciliée à Saint-Péver, et secrétaire médicale à l'hôpital de Saint-Brieuc, avait été signalée disparue le 26 avril 2017. L'alerte avait donné lieu à "une enquête pour disparition inquiétante, précise le procureur. Toutefois, il apparaissait que sa disparition pouvait remonter au 22 avril 2017, date à laquelle elle aurait été vue en dernier lieu, son téléphone restant depuis inactif". 


Selon la gendarmerie, la jeune femme avait "quitté son domicile de Saint-Péver", dans les Côtes-d'Armor, le samedi 22 avril en début d'après-midi pour se rendre à un vide-grenier. L'Association de recherche des personnes disparues (ARPD) indique que la jeune mère devait "récupérer son jeune enfant, qui avait passé des vacances chez ses grands-parents. Elle n'a pas repris son travail à Saint-Brieuc lundi 24 avril". Plusieurs ratissages et battues organisés par les enquêteurs et les habitants étaient demeurés vains.


Une information judiciaire contre X pour homicide volontaire a été ouverte le 8 mai.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter