Un patron signale à la gendarmerie la "disparition" d'un employé... qui n'avait tout simplement pas envie d'aller travailler

Un patron signale à la gendarmerie la "disparition" d'un employé... qui n'avait tout simplement pas envie d'aller travailler
FAITS DIVERS

LA FLEMME - Inquiet de l’absence de son salarié et ne parvenant à obtenir de ses nouvelles, un patron des Côtes d’Armor a prévenu la gendarmerie. Le "disparu", resté chez lui, n’avait tout simplement pas envie d’aller travailler.

C’est une drôle de visite que ce Costarmoricain a reçu vendredi. Resté à son domicile pour la bonne et simple raison qu’il n’avait pas envie d’aller travailler, il n’a pas cru bon d’alerter son patron. Ce dernier, inquiet de ne pas voir arriver son salarié et n’ayant pas réussi à le joindre, contacte la gendarmerie pour signaler la disparition.

Les gendarmes tentent à leur tour de joindre le salarié disparu. En vain. Par sécurité, ils demandent alors aux pompiers de se rendre au domicile de l’homme pour comprendre ce silence et surtout vérifier qu’il n’y a pas de problème. Au moment d’enfoncer la porte, les pompiers obtiennent enfin une réponse du salarié qui leur lance qu'il ne souhaite pas aller travailler ce jour-là, indiquent les gendarmes sur leur page Facebook. 

Satisfaits par l’élucidation rapide de cette affaire, les gendarmes restent toutefois perplexes face à "une interprétation du code du travail qui doit laisser son employeur interrogatif", concluent-ils.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent