Crash de la Germanwings : Lubitz aurait consulté des dizaines de médecins avant le drame

FAITS DIVERS
DirectLCI
ACCIDENT AERIEN – Selon le procureur de Marseille, Andreas Lubitz, responsable de la catastrophe qui a fait 150 victimes fin mars, aurait consulté peu avant le drame de nombreux médecins.

Andreas Lubitz savait-il qu'il n'était pas en état de piloter un avion ? Selon le procureur de Marseille, chargé de l'enquête criminelle sur le crash d'un A320 de la Germanwings survenu le 24 mars dernier, le jeune co-pilote allemand aurait consulté des dizaines de médecins avant la catastrophe. Ces propos, rapportés par l'agence Associated Press, pourraient signifier que Lubitz cherchait à se renseigner sur sa maladie.

De quoi renforcer la piste d'un acte prémédité, déjà privilégiée par les enquêteurs. Ceux-ci ont en effet mis à jour de nombreux éléments incriminant le co-pilote. Celui-ci, âgé de 28 ans au moment du drame, avait connu plusieurs épisodes dépressifs, des épisodes qui avaient poussé ses formateurs à remettre en cause sa capacité à piloter un appareil. Dans la poubelle de son domicile, ils ont par ailleurs trouvé plusieurs certificats médicaux lui prescrivant des arrêts maladie au moment du crash. La Lufthansa, maison-mère de Germanwings, se défend elle en assurant que Lubitz avait passé avec succès tous les tests médicaux, y compris psychologiques, lors de son recrutement.

Une manoeuvre répétée ?

Mais les preuves semblent accablantes : les investigations ont ainsi révélé qu'Andreas Lubitz avait fait des recherches sur Internet sur les différentes méthodes de suicide ainsi que le fonctionnement des portes de sécurité des cockpits, et même qu'il avait tenté une manœuvre de descente similaire à celle qui a conduit au crash lors d'un précédent vol.

EN SAVOIR +
>>
Andreas Lubitz, sa dépression et la Lufthansa
>>
La seconde boîte noire confirme l'action volontaire de Lubitz
>>
Andreas Lubitz aurait menti à ses médecins

Sur le même sujet

Lire et commenter