"Culs nus" VS "textiles" : bataille rangée sur la plage de la Teste

"Culs nus" VS "textiles" : bataille rangée sur la plage de la Teste
FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Une bagarre a éclaté vendredi dernier sur une plage naturiste à la Teste-de-Buch (Gironde) entre des vacanciers nudistes et d’autres habillés. L'affaire s'est terminée au commissariat d'Arcachon.

Jet de sable, insultes et coups… la plage de la Teste-de-Buch (Gironde) s’est transformée en champ de bataille opposant nudistes et baigneurs en maillot. Selon France Bleu qui a révélé l’affaire, l’altercation s’est déroulée vendredi dernier à la limite entre les deux zones "textile" et "culs nus".

 

D’après les témoignages rapportés par la radio locale, une dizaine de jeunes en maillots auraient déambulé devant des femmes nues en tenant des propos graveleux. Les naturistes auraient alors demandé aux importuns de partir ou de se déshabiller. Le ton monte et la situation dégénère : le sable vole, les insultes avec. S’en suivent des gifles et des coups de poing sous les yeux médusés d’autres vacanciers. 

Auditions en cours

Les CRS MNS appelés à la rescousse finiront par rattraper deux des protagonistes. Deux jeunes Bordelais qui ont été auditionnés avant de repartir libre du commissariat d’Arcachon. Les auditions des plaignants se poursuivaient quant à elles en attendant de possibles suites judiciaires. 

Ce n’est pas la première fois que deux camps s’opposent ainsi sur une plage. L’an dernier, à Gruissan, touristes et gendarmes avaient assisté à un règlement de comptes entre "vêtus" et "culs nus" parmi lesquels une dizaine de paires de fesses bien décidées à asseoir leur position sur la serviette quand d’autres leur demandaient de déguerpir. L’affaire, cocasse, avait fini par faire sourire le maire de la ville qui avait invoqué "un coup de chaud" entre les deux parties. Mais cette année, la polémique autour du burkini a déferlé sur les plages et les tensions se sont exacerbées. Joint par LCI, le commissariat d’Arcachon a préféré ne pas faire de commentaires sur cette petite affaire qui fait beaucoup de vagues. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

EN DIRECT - Covid-19 : le président du Conseil scientifique évoque "100.000 cas par jour" en France

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent