De mystérieux vols d'explosifs anti-taupes intriguent la police

De mystérieux vols d'explosifs anti-taupes intriguent la police

DirectLCI
FAIT DIVERS – Une vingtaine de grandes surfaces de jardinage ont été la cible le même jour de vols de boîtes de "détaupeurs", un produit contenant une petite quantité d'explosifs. La police judiciaire a été saisie de l'affaire.

L'alerte a été donnée samedi par le gérant de la jardinerie GammVert de Perreux. Plusieurs boîtes de "détaupeur", un produit destiné à éradiquer les taupes, avaient été vidées de leur contenu. Un vol qui pourrait presque paraître anodin si ce même jour, une vingtaine de magasins de la même enseigne situés dans la Loire, le Rhône et la Saône-et-Loire n'avaient pas également été dévalisés.

Une petite bombe artisanale

Des faits suffisamment troublants dans cette période particulièrement sensible pour que la police judiciaire ne soit saisie de l'affaire. Les détaupeurs sont en effet constitués d'un pétard que l'on introduit dans la galerie de l'animal. Ces artifices contiennent ainsi une infime quantité d'explosif sous forme de perchlorate de potassium. Selon une source proche de l'enquête citée par Le Parisien, qui a révélé l'information , les quantités dérobées pourraient constituer un stock de 800 grammes d'explosifs pouvant servir à la fabrication d'une petite bombe artisanale. Si d'après cette même source, "rien ne permet de relier ces vols avec les récents événements à Paris et à Saint-Denis", l'affaire n'en est pas moins prise au sérieux.

Toutes les pistes sont en effet étudiées, du simple vol de ce produit assez onéreux à la confection d'un engin artisanal. Car en 2007, les enquêteurs de la brigade criminelle de Paris avaient isolé ce type de produit dans la composition d'un colis piégé déposé au cabinet d'un avocat parisien.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter