De nombreux blessés légers après un mouvement de panique à Juan-les-Pins

De nombreux blessés légers après un mouvement de panique à Juan-les-Pins
FAITS DIVERS

FAUSSE ALERTE - Un mouvement de foule a eu lieu dimanche dans le quartier de Juan-les-Pins à Antibes, où des pétards jetés depuis voiture ont été confondus avec des coups de feu. Une quarantaine de blessés légers ont été pris en charge.

De nombreuses personnes ont été légèrement blessées dimanche soir à Juan-les-Pins, dans la commune d’Antibes (Alpes-Maritimes) à la suite d’un mouvement de panique dû à la peur d'un attentat. Les victimes ont été prises en charge sur place par les pompiers qui se refusaient à communiquer tout bilan précis en début de nuit.

L’incident, survenu vers 22h30 dans le quartier de la pinède connu pour son festival de jazz et ses bars de nuit, aurait été provoqué par des pétards jetés depuis une voiture. Selon Nice Matin , au moins 42 personnes ont été blessées, parmi lesquelles une femme enceinte grièvement atteinte.

"La police a bouclé le centre-ville"

Le mouvement de panique a poussé des clients attablés en terrasse à se réfugier à l’intérieur des établissements.  Le quotidien  a mis en ligne des photos et des vidéos présentant des scènes sur lesquelles les tables de restaurant sont renversées et cite des témoins parlant d’un mouvement de foule venu de la plage qui aurait, de peur d’un attentat, semé la panique dans ce quartier de nuit.

Un témoin a raconté avoir "vu courir beaucoup de gens" dans un "mouvement de foule dû à la panique" qui a fait "des dizaines de blessés légers", selon lui. Les victimes ont été prises en charge par "de nombreux pompiers et ambulances". "La police a bouclé le centre-ville" a-t-il dit", y compris "la pinède de Juan-le-Pins". "J'ai vu des terrasses dévastées, des chaises renversées et des restaurants ouvrir pour accueillir les blessés".
 

A LIRE AUSSI >>  Menaces, apologie du terrorisme : "Depuis l’attentat, à Nice, nous en avons tous les jours"

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Provocations d'Erdogan, manifs hostiles... après un nouveau dimanche tendu, la France hausse le ton

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent