La chanteuse Barbara Weldens est morte sur scène : l'hypothèse de l'électrocution "vraisemblable", un expert en électricité nommé

DirectLCI
DRAME - Ce mercredi soir, à l'occasion du festival Léo Ferré de Gourdon (Lot), la jeune artiste de 35 ans s'est effondrée sur scène après avoir été vraisemblablement électrocutée mais cette hypothèse n'est pas encore totalement certaine. Une enquête a été ouverte pour éclaircir les circonstances de son décès. Une autopsie devrait permettre de mieux identifier les causes du décès.

Mercredi 19 juillet, un drame a eu lieu dans la petite commune de Gourdon, dans le Lot. Dans le cadre du festival Léo Ferré, la chanteuse française Barbara Weldens, 35 ans, est morte sur scène. En plein concert dans l’église des Cordonniers de cette bourgade de près de 5000 habitants, l’artiste se serait effondrée suite à une électrocution, selon les premières constatations.

Une enquête ouverte

Barbara Weldens est tombée brutalement en arrêt cardio-respiratoire. Arrivés rapidement sur place, les secours n’ont rien pu faire pour la maintenir en vie. "Elle a sauté de la scène, ça faisait partie du spectacle", a expliqué à LCI le coordinateur du festival, Christian Martinon, qui appelle à la prudence quant à d'éventuelles conclusions hatives sur les circonstances de la mort. "Elle est tombée raide. Les secours n’ont pas pu la réanimer". 

Une enquête a éte ouverte pour éclaircir les circonstances du décès.  L'enquête a été ouverte pour "recherche des causes de la mort" et "on verra dans les prochaines semaines si une requalification est nécessaire", a précisé le parquet. Elle a été confiée à la brigade de recherche de Gourdon avec le concours d'un technicien en identification criminelle du groupement de la gendarmerie du Lot, sous l’autorité du parquet de Cahors. 


Joint par LCI, le procureur de la République de Cahors, Nicolas Septe, s'est montré prudent quant aux circonstances du décès évoquant "vraisemblablement" une électrocution, faute d'éléments suffisants à disposition. L'autopsie permettra d'en dire davantage. "Un expert en électricité a été sollicité", nous assure-t-il. Le matériel qu'utilisait la chanteuse le soir du drame "va être mis à sa disposition".


Également jointe, la maire de la ville quant elle, actuellement sur place, "ne fera aucun commentaire" tant que les résultats ne seront pas connus, nous déclare-t-on dans l'entourage. 

On est tous sous le chocChristian Martinon, coordinateur du festival Léo Ferré

Âgée de seulement 35 ans, la chanteuse avait sorti son premier album studio au début de l’année. L’an passé, elle avait remporté le 1er prix du Concours Jeunes Talents du Festival Jacques Brel ainsi que le prix Révélation Scène de l’Académie Charles Cros. "La neuvième édition qui s’est clôturée par cette tragédie. Il y avait d’autres soirées prévues. Tout a été annulé", nous explique, ému, le coordinateur du festival, Christian Martinon. "Ça a été terrible pour le milieu de la chanson. On est tous sous le choc". 


En attendant les premiers résultats de l'enquête, "on va essayer de resserrer autour de madame Ferré", nous raconte-t-il. "Elle était devant elle au moment où cela s'est passé". Quant à savoir si un hommage, "bien sûr qu’on faire quelque chose",  nous assure-t-il. le monde de la musique est en deuil.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter