Déclaré mort par erreur depuis 2008, il retrouve enfin une existence officielle

Déclaré mort par erreur depuis 2008, il retrouve enfin une existence officielle
FAITS DIVERS

MORT-VIVANT - C'est l'histoire ubuesque d'un habitant du Blanc-Mesnil, Farid, 44 ans, déclaré mort depuis 2008 par la préfecture de Seine-Saint-Denis. Après une bataille acharnée contre l'administration, il a enfin reçu ce jeudi une nouvelle carte de séjour de dix ans.

Il se battait depuis trois mois... pour convaincre l'administration qu'il est bel et bien en vie. Farid, un habitant du Blanc-Mesnil de 44 ans a enfin obtenu gain de cause, ce jeudi, en recevant une nouvelle carte de séjour de dix ans, comme le révélent nos confrères de France Bleu.

Tout a commencé en mai dernier. Farid se rend à la préfecture de Seine-Saint-Denis pour faire renouveler sa carte de séjour. Problème, au guichet, on lui annonce qu'il est mort depuis 2008. "La dame me dit: "Est-ce que vous pouvez prouver que vous êtes vivant", raconte-t-il à France Bleu. Question déroutante s'il en est. L'homme a beau présenter au guichet toutes sortes de papiers officiels, feuille d'impôts, fiche de paie, rien n'y fait.

Accusé un temps d'usurpation d'identité

Et là, la machine administrative s'emballe. Accusé un temps d'usurpation d'identité, il est même placé en garde à vue. Autre conséquence, Farid a dû annuler son mariage cet été. "J'ai annulé mon mariage prévu cet été en Algérie, car on ne prend pas l'avion sans papiers", résume-t-il. Seule explication avancée à cet imbroglio : "On m'a dit qu'il pourrait s'agir d'un problème informatique", dit-il.

Aujourd'hui, Farid voit enfin le bout du tunnel. Il a reçu ce jeudi une nouvelle carte de séjour de dix ans. Et, pas rancunier, il est même décidé à demander la nationalité française.

La dame me dit: "Est-ce que vous pouvez prouver que vous êtes vivant ?"- Farid

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent