Déraillement mortel d'un TGV : des enfants étaient à bord du train test

Déraillement mortel d'un TGV : des enfants étaient à bord du train test

ALSACE - Une rame test de TGV a déraillé samedi après-midi à Eckwersheim (Bas-Rhin), faisant au moins dix morts et 37 blessés. Des enfants, qui n'auraient jamais dû être à bord, étaient dans le train.

Une rame non commerciale d'un TGV, qui effectuait des essais sur la nouvelle ligne à grande vitesse au nord de Strasbourg, a déraillé samedi 14 novembre à Eckwersheim (Bas-Rhin), faisant au moins dix morts. Les victimes faisaient partie d'une équipe de 49 techniciens et cheminots.

"Quelques enfants" étaient à bord, a annoncé la SNCF dimanche, alors qu'ils n'auraient jamais dû être présents dans le train de test. "Ce n'est pas une pratique que la SNCF reconnaît, a indiqué Guillaume Pépy, le PDG de la compagnie", précisant que "l'enquête doit déterminer le nombre de personnes présentes dans le train" et combien parmi elles "n'étaient pas habilitées à y être". On ignore encore si des enfants figurent au nombre des victimes, mais on sait que plusieurs d'entre eux sont blessés.

"Vitesse excessive"

Le train circulait à quelque 350 km/h au moment de l'accident survenu vers 15 heures à Eckwersheim, à une vingtaine de kilomètres au nord de Strasbourg, sur la ligne à grande vitesse devant être mise en service au printemps prochain, a-t-on appris d'une source proche de l'enquête.

Cette rame d'essai aurait "déraillé en raison d'une vitesse excessive". Selon la préfecture du Bas-Rhin citée par Les Dernières nouvelles d'Alsace , un morceau de la rame a atterri dans un canal. Le reste de la rame s'est disloqué. France 3 Alsace a obtenu une image du train accidenté depuis les airs, témoignant de la violence du choc.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : l'Afrique du Sud devrait rapidement passer les 10.000 contaminations quotidiennes

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Manche : quand les Anglais assistent, consternés, à l'arrivée de centaines de migrants sur leurs côtes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.