Deux pêcheurs polynésiens racontent leur lutte à mains nues contre un requin

FAITS DIVERS

POLYNESIE – Deux jeunes pêcheurs polynésiens ont été attaqués par un requin lundi matin. Au terme d'un combat intense contre le squale, les deux garçons sont parvenus à regagner leur bateau et à regagner l'île. Le plus grièvement blessé des deux a été évacué en urgence à Tahiti. Le second, blessé au pied gauche mais moins profondément, a raconté ce qu'il s'était passé.

Leur partie de pêche a viré au cauchemar. Deux jeunes garçons âgés d'une vingtaine d'années, qui étaient partis faire de la pêche sous-marine dans la passe de Makemo, dans l'archipel des Tuamotu, ont été violemment attaqués par un requin qu'ils avaient eux-mêmes blessé, selon le témoignage de l'une des deux victimes. Teva Tokoragi, le plus gravement touché des deux pêcheurs, a été mordu profondément au bras et au mollet et a dû être transféré en urgence dans un hôpital de Tahiti. Son cousin, Hoatua Iotua, interrogé par l'AFP, a raconté la bataille impressionnante qu'ils ont menée contre le squale.

"Mon cousin serrait le requin avec sa main"

Les faits se sont produits lundi, en début de matinée. Armés de leurs fusils-harpon, les deux cousins plongent dans la passe de Makemo. Tout se passe bien pour les deux jeunes gens, jusqu'à ce qu'un requin gris de récif, mesurant environ deux mètres selon le récit de Hoatua, tente d'happer un poisson pêché par ce dernier. Pour éloigner le requin, Teva utilise alors son fusil dont la flèche part inopinément, transperçant l'aileron du requin.

Alors qu'ils pensent l'animal sonné par la blessure, les deux cousins tentent de récupérer la flèche. Mauvaise idée. Le requin charge alors Teva Tokoragi. Ce dernier se fait notamment mordre l'avant-bras. "Mon cousin serrait le requin avec sa main qui était dans la gueule du requin, pour que le requin ne déchire pas son bras ; après, je suis arrivé derrière lui, je l'ai attrapé, lui et le requin, pour que le requin ne s'agite pas et ne déchire pas son bras", explique Hoatua Iotua.

Un précédent à Makemo

Il frappe alors à plusieurs reprises le squale pour lui faire  prise. Son cousin, qui a perdu beaucoup de sang, parvient finalement à remonter dans leur embarcation mais c'est alors Hoatua qui se retrouve aux prises avec l'animal. Un nouveau combat s'engage, Hoatua est également blessé mais arrive à se libérer du requin gris et à remonter dans le bateau. Les deux pêcheurs regagnent alors l'île pour recevoir les premiers secours.

Au contraire de La Réunion, les attaques de requins sont rares en Polynésie française. Néanmoins, l'atoll de Makemo a connu un drame il y a tout juste un an. Un pêcheur attaqué par un requin avait en effet perdu la vie. Son corps déchiqueté avait été retrouvé le lendemain, rappelle le site Tahiti Infos .

A LIRE AUSSI 
>>  2015, année record des attaques de requins : pourquoi une telle recrudescence ?
>>
 PHOTOS – Ce photographe va vous réconcilier avec les requins > PHOTOS – Le plus gros requin blanc du monde, 7 mètres, photographié à 100m de la plage

Lire et commenter