Deux-Sèvres - Mère soupçonnée d'avoir poignardé ses enfants : l’état du garçon de 5 ans est "stable"

Deux-Sèvres - Mère soupçonnée d'avoir poignardé ses enfants : l’état du garçon de 5 ans est "stable"
FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Un garçon de 8 ans a été retrouvé mort jeudi soir chez sa mère à Bressuire (Deux-Sèvres). Son petit frère âgé de cinq ans, qui était grièvement blessé, est ce lundi dans un état "stable" selon le parquet de Niort. Leur mère, soupçonnée de les avoir poignardés, a été hospitalisée d’office.

Quand les pompiers étaient intervenus jeudi soir suite pour un accident de voiture près de Bressuire, dans les Deux-Sèvres, la conductrice leur avait dit, sans donner plus de détail : "J’ai poignardé quelqu’un" . En plus de cette terrifiante déclaration, son état, entre "prostration" et "hystérie", avait inquiété les soldats du feu. Quelques minutes plus tard, au domicile de cette femme âgée de 42 ans, ils découvraient dans la salle de bain ses deux enfants poignardés . L’aîné, âgé de huit ans, n’avait pas survécu à ces blessures. Le cadet, âgé de 5 ans et grièvement blessé, avait été hospitalisé au CHU de Poitiers. 

"Le petit garçon de 5 ans est dans un état stable, mais qui nécessite une surveillance continue", fait savoir ce lundi à LCI Pierre Martello, vice-procureur de la République de Niort. Une autopsie a été pratiquée sur le garçon de huit ans, mais le parquet n’a pas souhaité en révéler les résultats. 

Aucun des deux parents n'a pour l'heure été entendu

Cinq jours après le drame, la mère des enfants, soupçonnée d’être l’auteure des coups de couteau assénés à ses deux fils, n’a toujours pu être entendue et ne devrait pas l'être "avant longtemps", selon une source proche de l'enquête. Elle a été hospitalisée d’office en psychiatrie en raison de son état psychique. 

Selon les premières constatations, elle aurait, pour une raison encore indéterminée, frappé ses enfants de plusieurs coups de couteau. Elle les aurait ensuite abandonnés, inconscients, prenant la fuite en voiture, avant de perdre le contrôle de son véhicule sur une petite route non loin du domicile, avait indiqué vendredi le vice-procureur de Niort.

Lire aussi

    Le père de famille, qui se trouve depuis jeudi aux côtés de son fils cadet, n’a pas lui non plus été pour l'heure entendu. Pompier professionnel, il était séparé depuis deux ans de sa femme qui, elle, travaillait dans un lycée de Bressuire. Vendredi, une source proche du dossier indiquait à LCI que la piste du drame familial était privilégiée. Toutefois, les motivations n’étaient pas établies ce lundi. 

    L’enquête, ouverte pour homicide et tentative d’homicide sur mineurs de (moins de) 15 ans, a été confiée à la gendarmerie de Bressuire.

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent