Dieppe : enquête ouverte après l'explosion mortelle dans une usine, les nouvelles images du drame

DirectLCI
ACCIDENT - Une explosion suivie d'un important incendie sont survenus dans une usine de traitement d'huile à Dieppe (Seine-Maritime) samedi en fin de matinée. Deux personnes ont perdu la vie, tandis qu'un technicien a été légèrement blessé. Si l'incendie est "totalement maîtrisé", une enquête a été confiée à la police nationale.

L'incident a provoqué un important panache de fumée noire au-dessus de l'usine Saipol, située près du port de Dieppe (Seine-Maritime). Ce site de traitement d'huile a été le théâtre d'une explosion suivie d'un incendie ce samedi. Le sinistre a fait deux morts, selon un bilan communiqué à LCI par la sous-préfecture. Un précédent bilan faisait état d'un mort et d'un disparu. Une troisième personne a été légèrement blessée. 


Selon la préfecture de Seine-Maritime, l'incident est survenue "à l'occasion d'une opération de maintenance sur le site". "Un violent incendie s'est déclenché dans le bâtiment où sont réalisées les opérations techniques", a-t-elle précisé. Selon les premiers éléments, l'explosion et l'incendie se sont produits au niveau de l'atelier d'extraction du site pendant l'intervention d'une société de sous-traitance, faisant suite à une panne survenue la veille dans ce même atelier." On ne connaît pas encore les causes exactes de l'accident (...) On ne sait pas pourquoi l'explosion a eu lieu", a ajouté le porte-parole du groupe Avril (ex-Sofiprotéol) auquel cette usine appartient, avant de préciser que "toutes les procédures de sécurité étaient conformes".

Onze personnes, toutes salariées de la société de prestations spécialisée dans la maintenance, la SNAD, ont été touchées. Un périmètre de sécurité a été mis en place et une salle municipale a été mise à disposition par la mairie pour accueillir les personnes évacuées. Au plus fort de l'intervention, 40 sapeurs-pompiers, des équipages de police et une équipe du SAMU ont été mobilisés selon la préfecture. "Il a été demandé à tous les habitants des environs de ne pas sortir de chez eux pour ne prendre aucun risque", a indiqué Nicolas Langlois, le maire de la ville, qui s’est rendu sur place. Les habitants des maisons avoisinnantes ont été évacués par précaution, indique le Parisien. Une cellule d'urgence médico-psychologique a également été mise en place à l’hôpital de Dieppe. 


Fabienne Buccio, préfète de la région Normandie, "a pris un arrêté  notifiant à l'exploitant les mesures d'urgence à prendre suite à cet événement (gardiennage, surveillance, purge des circuits,etc...)", a indiqué la préfecture, qui a fait savoir en début de soirée que l'incendie était "totalement maîtrisé". "Quelques foyers résiduels sont toujours observés. Les sapeurs-pompiers demeureront sur le site la nuit prochaine afin  d'observer une veille active", est-il indiqué alors qu'une enquête a été confiée "à la police nationale sous la conduite des  services du Procureur du TGI de Dieppe", toujours selon la préfecture.


L'entreprise Saipol est spécialisée dans la transformation de graines de colza en huile végétale et en tourteau (aliments pour animaux). Elle n'est pas classée Seveso - ce classement répertorie les installations industrielles dangereuses selon le degré des risques qu’elles peuvent entraîner, ces dernières font l'objet d'une surveillance accrue par les autorités publiques. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter