Dijon (Côte-d'Or) : des pompiers et policiers attaqués au cocktail molotov, pas de blessés

FAITS DIVERS

Toute L'info sur

La colère des policiers

GUET-APENS - Des policiers et des pompiers, appelés vendredi 4 novembre dans la soirée pour un feu de véhicule dans le quartier des Grésilles à Dijon, ont été pris à partie par un gr.

Pompiers et policiers avaient été appelés pour un feu de véhicule vers 21h30, dans le quartier des Grésilles, à Dijon. A leur arrivée sur place, une poignée de jeunes les ont accueilli avec des jets de pierres, sans faire de blessé. 


Deux cocktails molotov ont été retrouvés sur place, mais ils n'ont pas été utilisés par les assaillants. Un véhicule a par ailleurs été endommagé. Contactée par LCI, la procureure de la République de Dijon, Marie-Christine Tararre, a indiqué qu'aucun suspect n'avait été arrêté àl'heure actuelle, et qu'une enquête était menée par la sureté départementale.

Lire aussi

Ces violences interviennent dans un contexte d'exaspération des forces de l'ordre en France qui multiplient les manifestations après l'attaque au cocktail Molotov de quatre policiers le 8 octobre à Viry-Châtillon (Essonne), brûlant gravement deux d'entre eux.


Le 19 octobre, en banlieue lyonnaise, des policiers avaient également été pris à partie par des jeunes qui avaient jeté des cocktails Molotov, sans faire de blessé. 

En vidéo

Tout ce qu’il faut savoir sur la légitime défense

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter