Disparition d'Antoine, 16 ans : la photo du mineur affichée en 4x3m dans plusieurs villes de France

Disparition d'Antoine, 16 ans : la photo du mineur affichée en 4x3m dans plusieurs villes de France

FAIT DIVERS - Depuis une semaine, d'immenses affiches signalant la disparition inquiétante d'un mineur sont apparues sur les panneaux JC Decaux dans plusieurs villes de France. Y figure la photo d'Antoine, 16 ans, qui n'a pas donné de nouvelles depuis le 1er mars 2016. L'entreprise a prêté gracieusement ses emplacements aux proches du jeune homme qui, avec cette initiative originale, espèrent faire avancer l'enquête.

Un garçon à l'air sérieux, un regard qui accroche et ces quatre mots qui interpellent : "Disparition inquiétante de mineur". Depuis une semaine, ceux et celles qui sont passés devant cette affiche en 4x3m l'ont forcément remarquée. C'était d'ailleurs l'effet escompté par le Collectif "Antoine" qui est à l'initiative de cet affichage original. 

Antoine, 16 ans, a disparu depuis le 1er mars 2016. Ce jour-là, il avait quitté son domicile de Clarensac, village de 14,49 km2 dans le Gard, pour se rendre chez un ami. Sur la route, Antoine est passé par le bureau de tabac de son village pour y acheter un briquet... Il n'a pas été vu depuis. 

"Depuis, il y a eu l'exploitation de vidéosurveillance, des appels à témoins, des signalements, mais aucune avancée significative. Un an et demi après la disparition d'Antoine, on ne sait toujours pas où il se trouve et ce qui lui est arrivé ce jour-là. Alors, pour que l'affaire ne tombe pas aux oubliettes, pour que tout le monde connaisse son visage et puisse éventuellement nous aider, nous multiplions les initiatives", explique Sophie, membre du collectif et proche des parents d'Antoine, à LCI ce jeudi. 

Nombreux contacts sur Facebook

Cette campagne d'affichage est la deuxième organisée par le collectif Antoine depuis la disparition du jeune homme. "Fin 2016, une campagne avait été réalisée sur 700 à 900 panneaux de France. Là, nous avons un peu plus de 800 panneaux à disposition dans toute la France pendant une dizaine de jours, précise Sophie. Nous avons payé environ 5000 euros pour l'impression de ces grandes affiches mais aussi pour des formats plus petits à apposer sur les pare-brise des voitures ou les devantures des magasins et des autocollants. Les commerces ont joué le jeu, les commerçants ont accepté les affichettes, et de nombreuses personnes ont consulté notre page Facebook depuis". 

Pour JC Decaux, cet affichage massif peut être utile.  "C’est l'association Collectif Antoine qui nous a contactés et convaincus de l'importance de cette campagne. Nous avons également répondu positivement à cette sollicitation car l’affiche avait déjà été utilisée par les forces de l’ordre", indique JC Decaux à notre rédaction. 

Au total, 852 panneaux précisément montrent le visage d'Antoine et le numéro vert (0 800 97 14 30) à contacter pour toute information pouvant être utile aux enquêteurs. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Décès de Gaspard Ulliel : ce que l'on sait sur les circonstances de l'accident de ski

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

EN DIRECT - Levée des restrictions : jauges, masque, télétravail, discothèques, école... les annonces de Jean Castex

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation de ce jeudi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.