Disparition d'Alexia sur l'île d'Oléron : une enquête pour "enlèvement et séquestration"

Disparition d'Alexia sur l'île d'Oléron : une enquête pour "enlèvement et séquestration"

OLERON – Alexia n'a plus donné signe de vie depuis une semaine sur l'île d'Oléron. L'enquête judiciaire ouverte pour "disparition" a été requalifiée en "enlèvement et séquestration".

"Enlèvement et séquestration". Une semaine après la disparition d'Alexia Silva Costa sur l'île d'Oléron, l'enquête judiciaire initialement ouverte pour "disparition" a ainsi été requalifiée, indique Sud Ouest mardi. Joint par metronews, le parquet de la Rochelle n'a pas souhaité faire de commentaires. L'adolescente de 15 ans a été vue pour la dernière fois lundi 1er février, entre 17h30 et 18h00, à la sortie de son lycée, le Centre expérimental pédagogique maritime en Oléron (Cepmo) de Saint-Trojan (Charente-Maritime). Un établissement qui propose une pédagogie différente, un suivi des élèves personnalisé et une éducation à l'autonomie, explique le journal local.

Une battue et des auditions

C'est la famille d'Alexia qui, inquiète de ne la voir rentrer lundi soir, avait donné l'alerte. L'élève de seconde avait quitté son lycée - situé à 1,3 km de chez elle - à pied avec son téléphone portable mais sans prendre son vélo, ni son sac. Si la thèse de la fugue avait été au départ évoquée, la gendarmerie de Charente-Maritime avait lancé deux jours après un avis de recherche national pour "disparition inquiétante" .

EN SAVOIR + >> Dramatique épilogue : le corps d'Alexia retrouvé à Oléron

D'importants moyens de recherches ont depuis été lancés : hélicoptère, brigade cynophile, nautique, plongeurs et patrouilles au sol... Samedi, plus de 200 habitants sont venus appuyer les gendarmes pour fouiller les bois. Plus de 70 personnes ont par ailleurs été interrogées. En vain, une semaine après, aucune trace de la jeune fille. Le maire de la ville, Pascal Massicot, cité par France 3 , a décrit une jeune fille très bien intégrée socialement. Ses camarades parlent quant à eux d'une personne stable et bonne vivante.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : 30.954 patients hospitalisés dont 5.959 en soins critiques

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Vacances : les destinations les plus prisées pour cet été

Lire et commenter