Disparition de l'étudiante japonaise à Besançon : les recherches dans la forêt de Chaux n’ont rien donné

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS – Les recherches entamées cette semaine en forêt de Chaux (Jura) pour tenter de retrouver le corps de Narumi Kurosaki, l'étudiante japonaise âgée de 21 qui étudiait à Besançon (Doubs) et qui a disparu dans la nuit 4 au 5 décembre, n’avaient rien donné vendredi en fin d'après-midi. Le principal suspect, un Chilien, l'ancien petit ami de la jeune femme, est toujours en fuite.

Les températures glaciales n’ont pas aidé les enquêteurs dans leurs recherches. Depuis le milieu de semaine, d’importants moyens ont été engagés en forêt de Chaux (Jura) pour tenter de retrouver le corps de Narumi Kurosaki. Ce vendredi, elles n’avaient rien donné. 

La  Japonaise, âgée de 21 ans et qui étudiait à Besançon, est portée disparue depuis la nuit du 4 au 5 décembre 2016. L’enquête ouverte pour "enlèvement", "séquestration" et "détention arbitraire" porte désormais sur un "assassinat". Les faits avaient été requalifiés fin décembre par la procureure de la République de Besançon, Edwige Roux-Morizot. 

Dans le viseur des enquêteurs, un ex-flirt  de l’étudiante, Nicolas Zepeda Contreras. Ce Chilien aurait dîné avec la victime le 4 décembre et serait rentré avec elle au C.R.O.U.S, où la Japonaise avait un logement. Des étudiants ont d’ailleurs affirmé avoir entendu un cri cette nuit-là. Le suspect, lui, aurait quitté l’Hexagone le 7 décembre pour rejoindre le Chili. Un mandat d'arrêt international a été délivré à l’encontre de ce professeur-assistant. Ce vendredi, il n’a toujours pas été interpellé.

Des données GPS exploitées

Selon les informations du Parisien,  c'est l'extraction de données GPS qui a permis de constater que Nicolas Zepeda Contreras avait circulé en forêt de Chaux peu après la disparition de la jeune femme. Les services de police ont donc orienté leurs investigations sur ce secteur. Ils sont appuyés par plusieurs chiens du centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie de Gramat (Lot), spécialisés dans la recherche de cadavres.

La forêt de Chaux est l'une des plus vastes forêts de feuillus de France.  Sa superficie, de quelque 20.000 ha, s'étend sur les départements du Jura et du Doubs. "La taille de cette forêt, le froid glacial et la nuit qui arrivent assez vite…. Tout cela n’aide pas les enquêteurs, commente une source proche du dossier contactée ce vendredi par LCI. Mais les recherches devraient continuer encore quelques jours". 

Un corps de femme retrouvé en décembre

Le jeudi 15 décembre 2016, soit dix jours après la disparition de Narumi Kurosaki, le corps d’une jeune femme âgée de 20 à 25 ans avait été découvert par des bûcherons dans la forêt de Le Frasnois (Jura), à côté des cascades du Hérisson, à une soixantaine de kilomètres environ de la forêt de Chaux. La victime, "décédée de mort violente", avait été lardée de "26 coups de couteau" ou à l’aide d’un objet contondant, avait indiqué le procureur de Lons-le-Saunier, Jean-Luc Lennon. Le magistrat avait indiqué que la jeune femme avait été retrouvée  "dénudée", "le visage très endommagé", et que son corps avait été déplacé post-mortem. Un appel à témoins avait été lancé. 

"Le corps de cette jeune femme n’a toujours pas été identifié, indique une source proche de cette affaire à LCI. Mais des analyses ont été faites, et il a été établi qu'il n'était pas celui de Narumi Kurosaki".  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter