Disparition de la famille Troadec : la sœur et le beau-frère du père en garde à vue

FAITS DIVERS
ENQUETE - Deux gardes à vue sont en cours à Brest ce dimanche dans le cadre de l'enquête sur la disparition des quatre membres de la famille Troadec à Orvault. Il s'agit de la sœur et du beau-frère de Pascal Troadec, que les enquêteurs ont souhaité entendre de nouveau.

Deux personnes ont été placées en garde à vue ce dimanche à Brest (Finistère) dans le cadre de l'enquête sur la disparition de la famille Troadec, a appris LCI de source proche de l'affaire, confirmant les informations de Presse Ocean. Selon une information de RTL, que nous avons pu vérifier, il s'agit de la sœur et du beau-frère de Pascal Troadec, le père de cette famille dont on est sans nouvelles depuis le 16 février dernier. L'alerte avait été donnée une semaine après par la sœur de Brigitte Troadec, la mère de famille, inquiète de ne pas avoir de leurs nouvelles. Selon plusieurs médias, les enquêteurs s’intéressent notamment à un différend familial, autour d'une "histoire d'héritage". Contacté par l'AFP, le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, n'a pas souhaité à ce stade commenter cette information.


D'après les informations du Parisien, les enquêteurs de la PJ s'intéresseraient à un possible différend familial sur fond d'un petit héritage remontant à 2016. Les deux gardés à vue avaient déjà été entendus au début de l'enquête.  D'après le journal, le beau-frère de Pascal Troadec avait alors déclaré qu'il y avait des tensions et des jalousies entre eux et expliqué ne pas avoir revu la famille depuis longtemps. Mais les policiers auraient été intrigués de retrouver la trace de son profil génétique dans la maison d’Orvault et dans la voiture du fils Sébastien, qui a été abandonnée à Saint-Nazaire. En revanche, l'ADN de la femme n'apparaîtrait pas. 

Une "scène d'une grande violence"

Une importante quantité de sang laissant penser "à une scène de crime" avait été retrouvée dans la maison des disparus à Orvault (Loire-Atlantique). Il s'agit "incontestablement d'une scène d'une grande violence", avait précisé le procureur qui estimait que "logiquement on peut penser que certaines personnes sont décédées".


La voiture de Sébastien, le fils de 21 ans, avait été retrouvée à Saint-Nazaire. Un pantalon, la carte Vitale et la carte bancaire de Charlotte, la fille de 18 ans, avaient été découverts à Dirinon, près de Brest. Des livres appartenant au père avaient enfin été trouvés dans le même secteur. Une dispersion d'objets qui, d'après les enquêteurs, pouvait laisser penser à un jeu de piste morbide. 

En vidéo

Affaire Troadec : de nouveaux indices

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaire Troadec

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter