Disparition de Maëlys, 9 ans, à un mariage : les gendarmes multiplient auditions et perquisitions

FAIT DIVERS - Une enquête pour enlèvement a été ouverte pour retrouver la fillette de 9 ans disparue dans la nuit de samedi à dimanche lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, dans l'Isère. Parmi d'autres investigations, le domicile du gardien de la salle des fêtes a été perquisitionné ce mardi, selon nos confrères de RTL et France Bleu. Ce dernier serait très choqué d'être dans le collimateur des enquêteurs.

L'enquête se poursuit activement pour retrouver Maëlys, 9 ans, mystérieusement disparue lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin. Depuis l'alerte émise dans la nuit de samedi à dimanche, les enquêteurs sont toujours à la recherche de la fillette de 9 ans, disparue vers les 3 heures du matin. A l'heure actuelle, seule la piste d'une fugue semble écartée, et les recherches dans les bois et les points d'eau n'ont rien donné. "Vu l'ampleur des recherches et des investigations, et l’engagement des forces de l'ordre, chaque heure qui passe accrédite la thèse criminelle, au sens de la qualification pénale d'un enlèvement", a déclaré mardi une source proche du dossier à l'AFP. Selon elle, "plus le temps passe et plus il est probable" que la fillette "soit montée dans une voiture", a-t-elle ajouté.


Information de taille ce mardi : on apprend par RTL et France Bleu que le domicile du gardien de la salle des fêtes a été perquisitionné. Sa voiture a par ailleurs été passée au crible par l'identité judiciaire, précise la radio. On ignore pour l'heure le résultat de ces fouilles. Mais la prudence reste de rigueur : ces investigations, indiquent plusieurs sources à LCI, font partie de la suite logique de l'enquête. D'ailleurs, comme le précise France Bleu Isère, le gardien des lieux, un homme âgé d'une cinquantaine d'années, n'a pas été placé en garde à vue et reste libre de ses mouvements. Selon l'un de ses amis, il serait très choqué d'être dans le collimateur des enquêteurs. Il n'est toutefois pas le seul dans ce cas : toutes les maisons du voisinage immédiat sont ainsi visitées par les gendarmes .

"Au regard du temps écoulé depuis sa disparition" et "des moyens déployés pour la retrouver, aucune piste accidentelle ou criminelle n'est écartée", avait souligné lundi dans un communiqué le procureur de la République à Bourgoin-Jallieu (Isère), Dietlind Baudoin. Ce dernier devrait tenir un point presse ce mardi à 14h30. 


Depuis lundi, les investigations se déroulent dorénavant sous la qualification d'enlèvement avec une co-saisine de la section de recherches de Grenoble, la compagnie et la brigade de recherches de la Tour-du-Pin et la brigade territoriale de Pont-de-Bonvoisin. De très nombreuses auditions ont eu lieu. Les 180 invités du mariage, dont toutes les vidéos de la soirée ont été saisies, doivent en particulier être tous entendus.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Disparition de Maëlys : le dénouement après 6 mois d'enquête

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter