VIDÉO - Disparition de Maëlys : une invitée du mariage raconte le déroulé de la soirée

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS - Cela fait un peu plus d'une semaine que la petite Maëlys, 9 ans, a disparu vers 3 heures du matin lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Les équipes de Sept à Huit ont rencontré Joëlle Martin, maire et amie proche de la mère de la mariée. Présente au mariage jusque tard dans la nuit, elle raconte le déroulé d'une soirée qui a basculé.

Le 26 août dernier, la commune de Pont-de-Beauvoisin en Isère est à la fête. Plus de 180 convives se pressent dans l'Eglise pour assister au mariage de deux enfants de la région. "C'était une très belle cérémonie, il y avait beaucoup de monde", rapporte à Sept à Huit une voisine qui était sortie de chez elle pour admirer l'événement. Les mariés partent dans une belle voiture décapotable, raconte-t-elle. 


Joëlle Martin est la maire qui a uni le jeune couple. Amie de la famille de la mariée, elle est conviée au vin d'honneur ainsi qu'au dîner du mariage. 180 convives sont réunis pour l'occasion. "C'était très bon enfant. Ils avaient fait une décoration rustique," détaille Joëlle Martin, visiblement émue par le drame. 

En vidéo

Affaire Maëlys : un suspect mis en examen et écroué

La babysitter part vers 1h30 du matin

Au cours de la soirée, elle se souvient d'enfants joyeux, jouant aux chaises musicales dans la salle des fêtes de la ville. Son petit-fils, éliminé rapidement, jouait aux côtés de la petite Maëlys. "Je me souviens d'avoir bien regardé parce que Léopold, mon petit-fils participait". Dans la foulée, une petite Maëlys est à son tour éliminée. 


Tout au long de la soirée, une babysitter s'occupe de la vingtaine d'enfants conviés à l'événement. Vers 1h30, elle quitte les lieux : "Le DJ a fait une annonce au micro pour dire que la babysitter s'en allait, et que les parents devaient faire attention à leurs enfants". A ce moment-là, l'ambiance est festive : "Tout le monde dansait" se remémore la maire.  

J'ai salué la mariée et sa maman. J'ai pris ma voiture sur le parking, mais je n'ai rien vu de particulier.Joëlle Martin, maire et amie de la famille de la mariée

Peu après l'annonce, vers 1h30, Joëlle Martin décide d'aller se coucher. Elle se dirige vers sa voiture, sur le parking de la salle des fêtes. "Je n'ai rien vu de particulier," précise l'élue. 

La fillette est perdue de vue par ses parents à 3h10 du matin

Une heure et demie plus tard, aux alentours de 3 heures du matin, la fillette est vue pour la dernière fois. Dès 3h10, les parents, un plombier et une infirmière originaires du Jura venus à la cérémonie avec leurs deux filles, remarquent l'absence de Maëlys et les convives les aident à chercher la petite fille pendant une quarantaine de minutes avant de donner l'alerte et de prévenir la gendarmerie à 3h57 précises. La gendarmerie arrive sur les lieux dans la foulée mais ne retrouve aucune trace de l'enfant.

La gendarmerie arrive sur les lieux à 3h57

Dans le sujet diffusé dimanche dans Sept à Huit, le gardien de la salle des fêtes, dont le domicile a été fouillé dès le lundi matin, fait visiter les lieux aux journalistes. La salle a évidemment été remise en ordre depuis la fête. De grande taille, elle comprend deux espaces. Les adultes dînaient dans l'une, les enfants dans l'autre. Le vin d'honneur avait eu lieu à l'extérieur en début de soirée. Tout autour de la salle, une forêt dense. 


De quoi douter que la petite fille de 9 ans ait eu envie de s'y aventurer en pleine nuit. Comme le montre le gardien, une grille entoure la salle. Mais ce soir-là le portail était ouvert, pour permettre aux invités de quitter le parking avec leur véhicule.  Les chiens de la brigade localisent les traces de l'enfant jusqu'au parking. Au-delà, plus rien.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Disparition de Maëlys : le dénouement après 6 mois d'enquête

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter