Disparition de Maëlys : "Le comportement du suspect ne nous convainc pas", disent les parents

AFFAIRE MAËLYS - Plus d'un mois après la disparition de la fillette de 9 ans au cours d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, les parents de Maëlys ont parlé pour la première fois publiquement ce jeudi. Ils ont interpellé le suspect, Nordahl L., lui demandant de livrer tout ce qu'il sait aux enquêteurs.
Live

La mère de Maeylis, Jennifer, a rappelé que "le couple ne connaissait pas cet individu et Maelys ne le connaissait pas" non plus.

EN DIRECT 


"Nous appelons toute personne susceptible d'aider les enquêteurs à se manifester rapidement", a déclaré Jennifer, la mère de Maëlys, qui s'exprimait aussi aux côtés de son compagnon.


"Aujourd'hui, un individu est suspecté, mis en examen par des juges qui ont donné des indices graves et concordants à son encontre (...) Nous lui demandons de dire tout ce qui s'est passé cette nuit-là et de coopérer avec la justice", a-t-elle ajouté.

EN DIRECT 


La maman de Maelys demande à Nordahl L. de coopérer avec la justice. "Au vu des dernières révélations, nous lui demandons de dire ce qu'il sait. Son comportement depuis le début de l'enquête ne nous convainc pas de sa bonne foi". 


Les parents se disent obligés de défendre "l'honneur de leur famille", après les différentes rumeurs depuis le début de l'affaire. "Nous nous battons pour retrouver notre fille (...) Elle nous manque terriblement, nous pensons à elle, chaque jour, chaque seconde", déclare la maman de la petite fille, très émue. Elle indique par ailleurs que la fillette fêtera son anniversaire, le 5 novembre prochain. 

EN DIRECT 


La gorge serrée, le père de la petite fille remercie les personnes qui leur ont témoigné de leur soutien, de leur sympathie, du personnel de la gendarmerie et tous ceux qui ont participé à cette enquête. 


Ils dénoncent l'incendie de la gendarmerie de Grenoble : "il a failli détruire les pièces importantes dans cette enquête. Nous remercions publiquement les autoritrés et avons pleine confiance en leur travail et en la justice", disent-il. 

EN DIRECT 


"Nous souhaitons prendre la parole aujourd'hui, un mois après la disparition de notre enfant. Ce texte traduit notre situation"


"Nous souhaitions protéger notre vie privée, comme celles de notre fille aînée et nos proches. Il nous fallait respecter le travail des enquêteurs et des juges", lit le père de Maelys. 

EN DIRECT 


Les parents font leur entrée dans la salle, en compagnie de leur avocat, Me Rajon. Le conseil des parents remercie les journalistes de leur présence. "Les proches de Maelys n'ont pas voulu s'exprimer pour protéger leur intimté et leur vie privée. Cette parole est surtout un appel pour la vérité (...) Le secret de l'instruction s'impose comme un impératif", déclare l'avocat. 

EN DIRECT 


Les parents devraient faire leur entrée dans la salle de conférence de presse, d'ici quelques minutes.

AFFAIRE MAELYS


Notre interview de Me Rajon, avocat des parents de Maelys. Pour lui et ses clients, il est temps que l'homme mis en examen, Nordahl L. parle, "dise ce qu'il sait". 

VIDÉO - Affaire Maëlys : "Chaque jour compte, il est temps que l'homme mis en examen parle"

VIDÉO - Affaire Maëlys : "Chaque jour compte, il est temps que l'homme mis en examen parle"

Les parents ne se sont jamais exprimés sur l'affaire. Ils devraient être accompagné par leur avocat, Me Fabien Rajon, pour cette conférence de presse. 

Les parents de Maëlys sortent du silence, un mois après la disparition de leur fille car ils ont la conviction que l'homme mis en examen, Nodahl L. a des choses à dire. Ils devraient lire une simple déclaration face à la presse. 

Dans quelques minutes, les parents de la petite Maëlys, vont s'exprimer sur l'affaire de la disparition de leur petite fille, en août dernier. Suivez avec nous, leur conférence de presse 

Un mois quasi jour pour jour après la disparition de leur petite fille, ils sont sortis du silence. Jennifer et Joachim, les parents de Maëlys ont pris la parole publiquement pour la première fois ce jeudi, depuis Lyon. Cette prise de parole, faite en présence de leur avocat, Me Rajon, marque un tournant, alors qu'ils avaient jusqu'à présent refusé de s'exprimer dans les médias.


La conférence de presse survient alors que l'enquête n'a pas permis de retrouver la trace de la petite fille ni de fournir d'élément décisif. Si un suspect âgé de 34 ans, Nordahl L., a été mis en examen pour enlèvement et écroué, il clame son innocence. Une bonne foi à laquelle les parents de Maëlys ne croient pas. Depuis Lyon, ils l'ont sommé de raconter ce qu'il s'est passé le soir de la disparition de la fillette.,Elle va avoir 9 ans en novembre,

Mardi, l'avocat racontait sur LCI "l'angoisse" des parents de Maëlys. "Au-delà de la seule attente, il y a la volonté que toute personne qui puisse concourir à l’enquête le fasse". En visant clairement Nordahl L. : "Nous avons une personne écrouée, mise en examen, c’est spécifique à ce dossier. On aimerait qu’il parle rapidement pour permettre aux parents de savoir ce qu’il est advenu de leur fille."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Disparition de Maëlys : le dénouement après 6 mois d'enquête

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter