Disparition des Troadec à Orvault : le téléphone portable de Sébastien, le fils, a été le dernier à s'éteindre

Disparition des Troadec à Orvault : le téléphone portable de Sébastien, le fils, a été le dernier à s'éteindre

ENQUETE - L’étude de la téléphonie montre que le portable du fils Troadec, Sébastien, est le dernier des 4 appareils de la famille à s’être éteint, le 17 février au soir. Un élément troublant.

Petit à petit, l'enquête sur la disparition mystérieure des Troadec à Orvault, près de Nantes, avance. Dimanche, le procureur a indiqué que les traces de sang retrouvées dans la maison familiale appartenaient bien au couple et à leurs deux enfants.

Autre avancée notable : l’étude de la téléphonie montre que le téléphone portable du fils, Sébastien, est le dernier des 4 portables de la famille à s'être  éteint. Les appareils du père, de la mère, du fils et de la fille se sont en effet tous éteints, à tour de rôle, entre le 16 février au matin et le 17 au soir. Aucun n’a été rallumé depuis. C'est un élément troublant pour les policiers.

Toute l'info sur

Affaire Troadec

Lire aussi

Enquête pour "homicides volontaires"

Les Troadec n'ont plus donné de nouvelles depuis le 16 février. Les investigations ont débuté dans la nuit de jeudi à vendredi après que la soeur de Brigitte, la mère, a prévenu les autorités. 

L'enquête a été ouverte pour "homicides volontaires, enlèvements et séquestrations".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 9000 patients hospitalisés, une première depuis le 17 septembre

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.