Le père d'Estelle Mouzin demande que soit entendu Nordahl Lelandais

Le père d'Estelle Mouzin demande que soit entendu Nordahl Lelandais

ENQUÊTE - Le père d'Estelle Mouzin, disparue en 2003 en Seine-et-Marne, a demandé au juge chargé du dossier de sa disparition d'entendre et d'enquêter sur Nordhal Lelandais.

La mise en examen de Nordahl Lelandais dans une autre affaire de disparition, celle d'Arthur Noyer, provoque des réactions en chaîne. Les enquêteurs ont décidé de remonter le temps et de concentrer leur attention sur d'autres cas non élucidés. Ce jeudi, on apprend que l'avocat du père d'Estelle Mouzin, cette fillette disparue en 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne, a demandé au juge d'entendre et d'enquêter sur Nordhal Lelandais. Et ce, dès septembre dernier après la disparition le 26 août de la petite Maelys lors d'une soirée de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère).  

Toute l'info sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

En 2003, Nordahl Lelandais était à 150 km

"Son profil nous intéresse, nous souhaitons qu'il soit investigué sur sa présence, sur la téléphonie à l'époque sur place et qu'il soit entendu sur ses activités à ce momment-là. Nous n'avons absolument aucune certitude mais il faut vérifier si ça ne peut pas être lui", a indiqué l'avocat du père d'Estelle Mouzin à LCI. 

Lire aussi

Une interrogation logique puisqu'en 2003, le maître-chien Nordahl Lelandais, alors âgé de 19 ans, était basé à Suippes (Marne) au sein 132e Bataillon cynophile de l’Armée de terre. Une caserne située à environ 150 kilomètres du lieu où a été vue pour la dernière fois Estelle Mouzin, âgée de 9 ans comme Maelys.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La fin du masque obligatoire au collège envisageable "en octobre-novembre", annonce Blanquer

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

Eric Zemmour poursuit "Paris Match" après la publication de photos avec sa conseillère

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.