Disparus d’Orvault : le lycée du fils Sébastien, 21 ans, salue un élève "très apprécié"

Disparus d’Orvault : le lycée du fils Sébastien, 21 ans, salue un élève "très apprécié"

HOMMAGE - Après les aveux de l'ancien beau-frère, qui a reconnu en garde à vue avoir tué les quatre membres de la famille Troadec, à Orvault, le lycée Saint-Gabriel dans lequel étudiait Sébastien a tenu à faire part de son émotion dans un communiqué.

Sans doute le dénouement après la mystérieuse disparition de la famille Troadec : l'ex beau-frère de Pascal Troadec, 49 ans, a avoué en garde à vue avoir tué les quatre membres de la famille disparue d'Orvault, près de Nantes, vraisemblablement pour un différend sur un héritage mal partagé : le père, la mère Brigitte (49 ans), le fils Sébastien (21 ans) et la fille Charlotte (18 ans). 

La famille n'ayant plus donné signe de vie depuis le 17 février, les élèves, les professeurs et l’ensemble du personnel encadrant du Lycée Saint-Gabriel-Saint-Michel, à Saint-Laurent-sur-Sèvres, en Vendée, ont voulu témoigner leur profonde tristesse dans un communiqué. 

"Sébastien, élève en BTS Systèmes Numériques depuis 2015 était un garçon très apprécié de ses camarades. Les nombreux témoignages parus ces derniers jours dans la presse en ont témoigné", déclare Thierry Letard, le directeur de l'établissement.

Toute l'info sur

Affaire Troadec

Lire aussi

Une cellule psychologique, mise en place depuis le 27 février avec le concours d'une psychologue professionnelle, "restera active aussi longtemps que nécessaire et plus que jamais, les enseignants et la direction sont mobilisés afin d'être à l'écoute des élèves qui pourraient en exprimer le besoin dans cette épreuve."

Lire aussi

En vidéo

Affaire Troadec : de nouveaux indices

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin : l'ARS Île-de-France "utilise toutes les doses disponibles"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter